• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Marie-Evelyne Lessard : d'un uniforme à un autre 

Marie-Evelyne Lessard : d'un uniforme à un autre

Marie-Evelyne Lessard... (Archives, La Presse)

Agrandir

Marie-Evelyne Lessard

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Karine Tremblay</p>
Karine Tremblay
La Tribune

(SHERBROOKE) Après avoir fait patienter les téléspectateurs pendant près de deux ans, 19-2 reprend enfin du service. La saison trois débute mercredi et les publicités laissent entrevoir un dernier tour de patrouille télévisuel hautement émotif. Ce que confirme Marie-Evelyne Lessard, qui enfile de nouveau son uniforme de policière au sein du poste 19.

« La mort du sergent Houle fait des vagues. On sera beaucoup dans l'émotion. Les personnages seront confrontés à leurs démons ou au passé qui refait surface. Et les policiers feront face à des situations qu'ils n'ont pas vues venir. Ce sera intense et la conclusion de la série sera très surprenante », résume la comédienne originaire de Sherbrooke.

Son personnage de Valérie sera un peu moins sous les feux des projecteurs, étant donné sa rupture avec Ben Chartier (Claude Legault).

« Mais elle sera très affectée par les durs événements qui secouent le poste. La fusillade, les drames humains et familiaux, le suicide d'un supérieur, tout ça, ça fait beaucoup pour une agente qui commence dans le métier! »

Un métier que Marie-Evelyne ne ferait jamais : « La plupart des figurants sur le plateau sont de véritables policiers. Entre les prises, on a l'occasion de parler un peu. Ils m'ont raconté certains drames qu'ils ont vus, certaines situations qu'ils ont vécues, comme la fusillade au Collège Dawson. Jamais je ne serais capable de pratiquer ce boulot. »

Elle est beaucoup plus à l'aise devant les caméras. Même lorsque ces mêmes caméras lui demandent de puiser loin dans l'émotion, de dévoiler beaucoup, de s'exposer. On pense, là, un peu beaucoup au film Les manèges humains, dans lequel elle incarnait une jeune femme qui a été excisée, enfant, et qui dévoile peu à peu son secret devant l'oeil de la lentille.

Ce rôle, qui lui a valu un prix spécial du jury au Festival international de Whistler et une nomination aux Jutra, n'a pas changé sa vie. Mais il a transformé le regard de ses pairs.

« Je n'ai pas reçu 1001 offres de contrats, mais je sens que la confiance est là », dit celle qu'on verra prochainement dans le long-métrage Ville-Marie.

À l'hôpital avec Monica

Tournée par Guy Édoin (Marécages), la bobine réunit Monica Bellucci et Pascale Bussières. Marie-Evelyne y joue une urgentologue. Rien de trop déstabilisant pour elle, qui était l'un des visages de l'émission Trauma.

« Tourner dans un environnement hospitalier, je connaissais! C'est un beau petit rôle qu'on m'a confié. J'ai participé à trois jours de tournage sur 30, mais j'ai été super bien accueillie sur ce plateau. J'avais deux scènes avec Monica. Je m'attendais à ce qu'elle soit un peu inaccessible alors que c'était tout le contraire. Elle était très douce, très gentille. »

Dans la malle des projets de 2015, il y a encore et toujours l'intergalactique émission Les Argonautes de Télé-Québec, dans laquelle elle enfile l'uniforme d'Ophélie, lieutenante de l'Argo.

« C'est une belle émission qui est très populaire auprès des jeunes, filles comme garçons. On devrait d'ailleurs revenir à l'antenne l'an prochain. »

Avant de retrouver les décors du vaisseau spatial préféré des enfants, la comédienne profitera toutefois d'une petite pause loin des plateaux. C'est qu'en avril, elle donnera naissance à sa deuxième fille.

« Je vais profiter d'un bel été en famille, qui sera peut-être ponctué d'auditions, on verra. »

Elle suivra aussi la trajectoire de Féminin/Féminin, websérie signée Chloé Robichaud dans laquelle elle joue. Diffusée prochainement à la télé sur France 4, la production intéresse aussi des diffuseurs d'ici. La saison deux, présentement en développement, pourrait donc se retrouver au petit écran.

« C'est une série qui a eu beaucoup d'échos ici et ailleurs, notamment en Europe. La première saison pourra aussi être visionnée sur Tou.tv prochainement, je pense. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer