Michèle Richard s'égare dans le ciel

Michèle Richard... (Archives La Pressse)

Agrandir

Michèle Richard

Archives La Pressse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Qu'elle se trouve dans un hôtel de Sherbrooke ou dans un aéroport du Mexique, Michèle Richard a le don de se mettre dans de beaux draps. De retour de vacances au soleil, mardi soir, la fille de Ti-Blanc est montée à bord d'un appareil d'Alaska Airlines qui se dirigeait vers Los Angeles, plutôt que dans l'avion de Sunwing qui devait la ramener à Montréal.

Après un détour par Seattle (!), elle est finalement rentrée au bercail, avec 18 heures de vol dans le corps.

L'anecdote rocambolesque, mise au jour par l'Agence QMI hier matin, a suscité plusieurs réactions (et quelques railleries), sur les réseaux sociaux notamment, certains s'interrogeant sur la sécurité du transport aérien, alors que d'autres spéculaient sur l'état d'esprit de la chanteuse d'origine sherbrookoise.

La voyageuse, qui a confondu les deux Boeing sur le tarmac, a confessé sa distraction. Les agents de bord auraient aussi leur tort, n'ayant jamais remarqué que la citoyenne canadienne leur présentait une mauvaise carte d'embarquement.

Ce n'est pas comme si la diva en était à son premier déboire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer