• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Anne-Marie Dubois, l'OSS et Rota à l'honneur 

Anne-Marie Dubois, l'OSS et Rota à l'honneur

Anne-Marie Dubois... (Photo fournie)

Agrandir

Anne-Marie Dubois

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

(Sherbrooke) Les Sherbrookois ont maintenant une deuxième possibilité d'écouter leur orchestre symphonique en dehors des concerts : la pianiste drummondvilloise Anne-Marie Dubois a mis sur YouTube un nouveau diaporama comportant l'extrait d'un concerto qu'elle a joué avec l'Orchestre symphonique de Sherbrooke (OSS) le 24 février 2007.

« Je souhaite offrir ce cadeau à l'OSS pour le 75e anniversaire de sa fondation », commente la musicienne, qui a choisi le mouvement central du Concerto pour piano no 2 de Nino Rota, compositeur bien connu pour sa musique de film, dont celle du Parrain. « Pour moi, ce mouvement exprime la nostalgie d'un monde qui n'existe plus, et aussi de beaux sentiments d'amour. Il porte d'ailleurs le nom d'Il piccolo mondo antico. »

Anne-Marie Dubois avait mis en ligne un premier enregistrement l'an dernier, soit le premier mouvement du concerto de Grieg, enregistré avec l'OSS en 1998. Pour l'orchestre, qui n'a aucun disque ni enregistrement public, il s'agissait d'une première occasion d'être entendu en dehors des concerts habituels. « Ce document a atteint près de 4000 visionnements », ajoute-t-elle.

Mais il s'agit aussi d'un cadeau de l'OSS à Anne-Marie Dubois, puisque les musiciens ont accepté une entorse à leur convention collective, soit de ne pas exiger de droits de reproduction. La convention stipule en effet que les musiciens sont rémunérés lorsqu'une prestation à des fins promotionnelles comporte le mouvement complet d'une oeuvre ou dure plus de trois minutes.

Question délicate

Pour le directeur général de l'OSS Nicolas Bélanger, la question était délicate. « Il y a un gros débat sur ce qui est envoyé sur le web : est-ce de la diffusion ou de la promotion? Nous en avons beaucoup discuté. Pour ma part, je pense que c'est bon pour l'image de l'orchestre, surtout quand il est d'un niveau élevé comme l'OSS. Cela peut donner envie d'entendre l'orchestre en concert et attirer un nouveau public. Une chose est sûre : on ne peut pas passer à côté de l'internet aujourd'hui. »

« Le chef Stéphane Laforest a accepté, mais il fallait aussi l'autorisation des musiciens, qui étaient plus ambivalents. Nous avons résolu la question en nous adressant directement à la Guilde des musiciens. Celle-ci a convenu qu'elle n'interviendrait pas tant qu'il n'y aurait pas de plainte portée par un musicien. Si un seul s'oppose, la vidéo sera retirée. »

Le contexte aurait été différent si l'activité avait été lucrative. « Les musiciens doivent être rémunérés dans ces cas-là », insiste Nicolas Bélanger.

Anne-Marie Dubois est aussi la fille de l'homme d'affaires Roger Dubois, président de l'entreprise Canimex, important commanditaire de l'OSS.

« Mme Dubois aurait pu ne jamais nommer l'orchestre. C'était une attention de sa part de nous inclure », conclut Nicolas Bélanger.

Commentaires de l'étranger

Depuis la mise en ligne de son nouveau diaporama, comportant notamment plusieurs photos fournies par l'OSS, la pianiste a déjà reçu des commentaires favorables, notamment de l'Orchestre symphonique de Montréal et même de l'étranger.

« Mettre des pièces avec orchestre sur YouTube permet aux solistes et orchestres de joindre un public plus large. Pour les solistes, c'est un outil de promotion et d'audition. D'avoir un document autorisé rend justice à l'orchestre », souligne-t-elle.

On peut voir le diaporama au http://youtu.be/NOZZ6zp6-Cs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer