Francine Châteauvert honorée

Francine Châteauvert... (Archives La Tribune)

Agrandir

Francine Châteauvert

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Karine Tremblay</p>
Karine Tremblay
La Tribune

(SHERBROOKE) Alors qu'elle se prépare à prendre une pause de la chorégraphie, Francine Châteauvert a mardi reçu le prestigieux prix du Conseil des arts et lettres du Québec - Oeuvre de l'année en Estrie pour son spectacle La cigale et la fourmi.

Assorti d'une bourse de 5000 $, l'honneur est grand, la reconnaissance est belle. Et l'artiste est touchée. Entre autres parce que son oeuvre chorégraphique, destinée aux jeunes de quatre à douze ans et inspirée de la célèbre fable de Lafontaine, est un projet qu'elle a porté longtemps avant de le présenter une première fois, en novembre 2013.

« Une oeuvre, ça vient des tripes. On la laisse sortir, puis on la regarde et on la retravaille. J'en suis donc à peaufiner le spectacle avant de l'offrir à nouveau à Sherbrooke, en mars prochain, dans une version que je crois plus lisible. Il sera également diffusé à Baie-Comeau et Rouyn-Noranda, on est en train de planifier une possible tournée au Mexique. La cigale et la fourmi, c'est très significatif pour moi parce que c'est mon dernier grand projet; après celui-ci, je prends une pause. La prochaine création de Sursaut, ce ne sera pas moi qui la signerai. Ça fait 27 ans que je crée pour la compagnie. J'ai monté des chorégraphies, je les ai portées sur mes épaules. J'ai été très privilégiée, mais comme créatrice, je ne veux pas forcer les idées. J'ai envie de faire de la place pour la relève, d'accompagner cette relève et de me concentrer sur la direction artistique. Je vais encore chorégraphier et danser, mais dans un autre contexte », a confié la directrice artistique de Sursaut au terme de la Soirée de reconnaissance des artistes et des travailleurs culturels.

Orchestrée pour une cinquième année par le Conseil de la culture de l'Estrie, celle-ci a couronné six lauréats dans autant de catégories. En plus de Francine Châteauvert, d'autres créateurs dont les oeuvres s'adressent au public jeunesse ont été récompensés. Ainsi, la directrice artistique de la compagnie Les chemins errants, Karine Gaulin, est repartie avec le prix Relève pour son projet Latitude 40, composé de courtes formes théâtrales pour enfants. Et le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke a reçu le prix Art-développement des affaires pour son mode de gestion méritoire et exceptionnel, lui qui compte pas moins de 14 expositions itinérantes présentées partout au pays. « Le monde des affaires et celui des arts et de la culture, oui, ça va ensemble », a mentionné la directrice générale du Musée, Marie-Claude Bibeau.

Pour la création d'une oeuvre chorégraphique solo, l'artiste Élise Legrand a raflé le prix Résidence artistique en arts de la scène du Centre des arts de la scène Jean-Besré, lequel lui ouvre la porte à des espaces et des équipements spécialisés qui lui permettront d'avancer son projet. Le centre en art actuel Sporobole, sis en plein coeur du centre-ville de Sherbrooke, s'est pour sa part démarqué en remportant le prix Développement culturel. Les quatre distinctions étaient attachées à une bourse de 500 $, tandis que le prix Rayonnement, qui a couronné la Table de concertation culturelle de la MRC de Coaticook pour son circuit historique La Voie des Pionniers, venait avec une bourse de 2000 $.

« On reçoit ce prix avec plaisir et grande fierté, au nom de tous les membres de la Table de concertation. Là, il fait un peu froid, mais dès le retour du printemps, on vous invite à venir découvrir une partie de notre histoire et de notre culture à travers notre parcours qui met en scène une vingtaine de personnages historiques. C'est une belle activité à vivre en famille », a dit Gladys Bruun.

Prix Résidence artistique en arts de la scène du CASJB

- Karine Gaulin

- LaboKracBoom

- Élise Legrand

Prix Relève

- Johanne Côté

- Noémie Fortin

- Karine Gaulin

Prix Développement culturel

- L'Orchestre symphonique de Sherbrooke

- Le Petit Théâtre de Sherbrooke

- Sporobole

Prix Art-développement des affaires

- Le Centre d'art Orford

- Le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke

- Sporobole

Prix Rayonnement

- La Maison des arts de la parole

- Le Petit Théâtre de Sherbrooke

- La Table de concertation culturelle de la MRC de Coaticook

Prix du CALQ - Oeuvre de l'année

- Étienne Beaulieu

- Francine Châteauvert

- Hélène Dorion

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer