Les Nombrils deux fois au cinéma

Maryse Dubuc et Marc Delafontaine... (Archives La Tribune)

Agrandir

Maryse Dubuc et Marc Delafontaine

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les Nombrils s'exposeront au grand écran. Et sous deux chandails différents. La bande dessinée humoristique, créée par les Sherbrookois Maryse Dubuc et Marc Delafontaine, est en cours d'adaptation pour deux longs métrages.

D'un côté, François Avard, auteur de la série télé Les Bougon, scénarise un film d'animation inspiré par le passé de l'infernal trio d'amies, tandis que de l'autre, Martin Petit, auteur du succès Starbuck, planche sur une comédie avec acteurs, basée sur les quatre premiers tomes.

Jenny et Vicky, les vaniteuses héroïnes de la série, doivent exulter de se savoir si désirées...

Plus modeste, le couple de créateurs, qui habite le Canton de Hatley, se réjouit, évidemment. «On aime que, dans les deux cas, l'impulsion soit donnée au Québec. On l'oublie parfois, dans le mélange des cultures, mais Les Nombrils sont très ancrés ici. C'est une super reconnaissance pour nous que les gens d'ici aient envie de travailler sur notre série», a déclaré l'auteure Maryse Dubuc.

Produit par Écho Média (19-2, Toupie et Binou) en collaboration avec Dupuis Éditions et Audiovisuel, le long métrage d'animation sera un antépisode de l'irrévérencieuse série, née dans les pages du magazine Safarir avant d'être adoptée par Spirou et son éditeur, Dupuis.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer