• La Tribune > 
  • Arts 
  • > La Déloverie d'amour: un service de livraison pas banal 

La Déloverie d'amour: un service de livraison pas banal

Les boîtes de chocolats en forme de coeur et la douzaine de roses rouges en... (Collaboration spéciale, Marc Lepage)

Agrandir

Collaboration spéciale, Marc Lepage

Partager

Sur le même thème

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune

(Sherbrooke) Les boîtes de chocolats en forme de coeur et la douzaine de roses rouges en bouquet, c'est bien joli, ça fait plaisir, mais c'est un peu commun, le jour de la Saint-Valentin.

Ce qui l'est moins, c'est une performance artistique faite sur mesure pour l'être aimé. Et c'est ce que proposent pour la première fois cette année les quatre artistes de la Déloverie d'amour, un service de livraison pas banal qui sera à pied d'oeuvre les 13 et 14 février prochain.

La mission que se sont donnée les quatre compères sherbrookois? Livrer des mots aussi doux, sucrés et fondants que du bon chocolat. Le tout de façon ludique et inoubliable. Pensez à un télégramme chanté, en mieux : c'est un peu le concept.

« On avait en tête de faire un spectacle de Saint-Valentin quand, peu à peu, a émergé l'idée d'offrir un service de livraison culturelle, une performance personnalisée pour chaque destinataire. On a trouvé que c'était une belle façon d'amener l'art ailleurs, tout en donnant aux gens la possibilité d'offrir quelque chose de vraiment original », explique le poète Frank Poule, en précisant que le service ne s'adresse pas uniquement aux amoureux, mais à tous ceux qui ont envie de signifier leur appréciation à quelqu'un qui est proche d'eux.

Texte complet dans La Tribune de mardi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer