• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Julie Normand s'adresse à ses «inespérés» 

Julie Normand s'adresse à ses «inespérés»

Julie Normand... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Julie Normand

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partager

Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Sur la centaine de lettres incluses dans le neuvième coffret Mille mots d'amour, on retrouve celle de l'animatrice de Rythme FM en Estrie, Julie Normand. Cette dernière a profité de la tribune qui lui était allouée afin de s'adresser à ses enfants, Thomas et Rosalie, qu'elle surnomme affectueusement ses « inespérés «, du fait qu'elle est devenue maman tardivement.

«J'ai été honorée qu'on m'ait demandé de contribuer au coffret. J'en ai profité pour immortaliser ce que je ressens pour mes enfants, pour laisser une marque de mes sentiments. Dans ma lettre, je m'adresse à eux, j'ai tenté d'être créative et imagée dans mes propos», a-t-elle raconté.

Mme Normand s'est d'abord inquiétée de ne pas être à la hauteur des chefs-d'oeuvre littéraires recueillis au fil des ans, puis a remis son travail sur le métier à maintes reprises afin d'obtenir un résultat qui lui satisfaisait. Elle a suffisamment aimé son expérience pour considérer l'écriture comme un futur passe-temps.

La lettre de l'animatrice se retrouve donc dans le recueil aux côtés de celles de Joël Legendre, Éric Salvail et Louise Deschâtelets, entre autres. Les journalistes Caroline Rodgers et Patrick Lagacé ont également usé d'imagination afin de rendre l'oeuvre intéressante. L'instigateur de cette publication, Alain Labonté, est littéralement tombé amoureux de l'écrit de la première, alors que le deuxième saura en surprendre plusieurs avec une missive à l'intention... de son iPhone.

« Cette édition se distingue des autres par la vivacité de ses illustrations, le coffret est esthétiquement très bien fait. On peut également lire sur des thèmes qui n'avaient pas été exploités auparavant», indique M. Labonté.

Pour une dernière fois...

Parce qu'il est inondé par une foule d'autres projets, Alain Labonté a décidé de laisser tomber l'ensemble de ses activités philanthropiques, dont le recueil Mille mots d'amour qui fait fureur depuis neuf ans dans la période de la Saint-Valentin.

« Mille mots d'amour, c'est un projet qui m'occupe 12 mois par année. C'est beaucoup d'énergie. C'est à contrecoeur que j'ai pris cette décision, ce projet-là a rendu et rend encore beaucoup de gens heureux», a indiqué le concepteur de cet objet vendu au bénéfice de l'organisme Les Impatients.

Le retrait d'Alain Labonté ne devrait toutefois pas sonner la fin du bouquin vendu à 3500 exemplaires annuellement. Du moins, le principal intéressé ne le souhaite pas. Il considère que l'équipe autour du coffret est aguerrie et que Mille mots d'amour a pris suffisamment de notoriété pour qu'il puisse être piloté par un chef qui n'aurait pas une toile sociale aussi bien ficelée.

Les successeurs pourront également profiter de l'engouement généré par le 10e anniversaire du livre. À ce sujet, M. Labonté a quelques idées derrière la tête et il promet de ne pas être trop loin s'il est nécessaire qu'il acquitte quelques tâches.

« J'ai l'intention de continuer à y contribuer, je ne veux toutefois pas être celui qui s'occupe de tout, a-t-il dit. Pour le 10e anniversaire, je crois qu'il y a suffisamment d'artistes européens qui ont contribué au coffret pour en faire un spécialement pour la France».

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer