Une forêt magique au centre-ville

Le metteur en scène montréalais Éric Jean.... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Le metteur en scène montréalais Éric Jean.

Imacom, Frédéric Côté

Partager

(Sherbrooke) Une forêt fantasmagorique, hantée par des animaux indigènes et exotiques, poussera à l'intérieur du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke au cours des prochains mois.

La prochaine exposition permanente de l'établissement sera « sensorielle, émotive et magique », si l'on en croit son concepteur, Éric Jean.

Le directeur du Théâtre de Quat'Sous est reconnu pour ses mises en scène audacieuses; très peu pour ses connaissances biologiques ou son pedigri muséologique. Intéressé par les projets singuliers, le Montréalais a toutefois eu envie de s'aventurer hors de son écosystème naturel et d'aller brasser les façons de faire traditionnelles des expositions scientifiques, « avec une certaine naïveté et une certaine candeur ».

Pour monter cette exposition animalière qui sera inaugurée en juin, l'artiste s'est à la fois inspiré des oeuvres de land art du Britannique Andy Goldsworthy et du film Alice au pays des merveilles du réalisateur américain Tim Burton.

Texte complet dans La Tribune de mardi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer