Financement à la mode vintage

Les robes de soie, de mousseline, de dentelle entraîneront les  spectateurs... (Imacom, Claude Poulin)

Agrandir

Imacom, Claude Poulin

Partager

(Sherbrooke) Les robes de soie, de mousseline, de dentelle entraîneront les spectateurs dans un plongeon vers les années 1940, 1950 et 1960, à l'occasion d'un défilé de mode organisé par le Théâtre des Petites Lanternes (TPL). Intitulé Vintage sur scène, l'événement qualifié d'inédit en région et présenté le 16 avril au Théâtre Granada constituera la campagne de financement de la compagnie de théâtre.

Sur la promenade, une vingtaine de mannequins amateurs, notamment des médecins du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) et des personnalités issues du milieu des affaires, de même que cinq mannequins professionnels, défileront en tenues d'époque.

La présidente de la Fondation du CHUS Dany Lachance et la présidente et éditrice de La Tribune Louise Boisvert ont déjà confirmé qu'elles enfileront les vêtements d'antan.

Concrètement, la soixantaine de robes et la soixantaine d'accessoires présentés ont appartenu aux soeurs Lucille et Denise Bégin, filles d'Adélard Bégin, maire de Lévis de 1943 à 1957. Ils sont prêtés par la conservatrice de cette collection privée, Jeanne-Mance Dallaire.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Abonnement version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer