De flair et de fierté

L'album de duos de Paul Daraîche, Mes amours,... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

L'album de duos de Paul Daraîche, Mes amours, mes amis, marche tellement bien qu'un deuxième volume est déjà en préparation. Le chanteur country est particulièrement fier que toutes les chansons qu'il a proposées aient été acceptées par ses artistes invités. « Je ne me suis trompé nulle part!  Tout le monde était très enthousiaste! »

Imacom, René Marquis

Partager

Steve Bergeron
Steve Bergeron
La Tribune

(Sherbrooke) L'album de duos Mes amours, mes amis de Paul Daraîche s'annonce comme un de ses plus grands succès en carrière. Pas seulement quant au chiffre des ventes (disque d'or en deux mois, soit 40 000 exemplaires vendus), mais surtout artistiquement : Paul Daraîche a choisi lui-même les quinze chansons et tous ses invités ont acquiescé à ses propositions.

« Je ne me suis trompé nulle part! » souligne-t-il, fier d'avoir su associer chacun à la bonne chanson. « Tout le monde était très enthousiaste! »

Même pour Hugues Aufray et Dick Rivers, qui n'habitent pas la porte à côté, les planètes se sont alignées. Le premier a été attrapé lors de son récent passage aux FrancoFolies de Montréal. Pour le second, il a fallu s'offrir un petit voyage à Toulouse, en France.

« Hugues Aufray a 83 ans et il est encore droit comme un arbre. Il a l'air d'avoir 65 comme moi. J'espère avoir une génétique comme ça! Je connais ses chansons depuis mon enfance en Gaspésie. »

Refaire sa chanson Stewball a toutefois ému Hugues Aufray. Cette histoire d'un enfant qui voit son père pleurer, après la mort de son plus précieux cheval, a remué des souvenirs douloureux au chanteur français.

Texte complet dans La Tribune de lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer