Imager la naissance des images

Manon de Pauw... (Imacom, Claude Poulin)

Agrandir

Manon de Pauw

Imacom, Claude Poulin

Partager

Steve Bergeron
Steve Bergeron
La Tribune

(Sherbrooke) Les images sont tellement partout aujourd'hui qu'on ne les voit plus. On oublie qu'il n'y a pas si longtemps, fabriquer une image était un processus long et souvent coûteux. Même chose pour la photographie. À l'ère du numérique et des photos prises par cellulaire, la chambre noire semble déjà appartenir au Moyen Âge.

L'exposition Intrigues de Manon de Pauw arrive donc tel un bouclier devant les bombardements quotidiens sur notre rétine. L'artiste impose un moment d'arrêt en mettant en scène la fabrication des images, surtout les méthodes d'il y a 20, 30, 40 ans. Elle va même plus loin, en se filmant en train de dessiner, découper, coller, monter...

« Il n'y a pas que le processus qui ressort de mes oeuvres. Le résultat final est aussi important. J'ai toujours été assez formaliste et j'aime les images fortes. Mais dans le processus de création, il y a la notion de présence. Présence à certaines choses, saveurs, couleurs, simplement pour elles-mêmes. C'est cet état d'esprit que j'essaie de reproduire. »

Pour tenter aussi de faire entrer le spectateur dans la tête de l'artiste. « Je veux faire participer mentalement le public au processus de création, qu'il porte une réflexion sur la façon dont les oeuvres sont faites, sur ce qu'il est en train de regarder... J'ai envie que les gens se sentent investis.»

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer