• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Lucile Graveline, une voix d'or chez les aînés 

Lucile Graveline, une voix d'or chez les aînés

Lucile Graveline... (Imacom, Claude Poulin)

Agrandir

Lucile Graveline

Imacom, Claude Poulin

André Laroche
La Tribune

(Sherbrooke) Lucile Graveline devait participer en 1964 au Prix d'Europe, un important concours musical. Femme de son époque, elle s'est plutôt mariée cette année-là pour ensuite élever trois enfants. Même si elle a fondé une école de musique, cette diplômée du Conservatoire de Montréal a
longtemps dû refréner sa passion du chant.

Vêtue d'une robe de soirée, cette élégante dame de 72 ans s'est donc fait plaisir sur la scène de la Seigneurie du Carrefour, hier après-midi. Avec sa solide interprétation d'un succès d'Alys Robi, elle a carrément coupé le souffle du jury régional de la troisième édition du concours L'étoile des aînés.

«Vous êtes belle, vous êtes exceptionnelle!» s'est exclamée Claudette Dion, la juge de tournée, dans son appréciation de la performance.

À la manière de Star Académie, cette compétition musicale organisée par Chartwell-Québec permet aux retraités de monter sur scène pour vivre un instant de gloire. Mercredi, devant un public attentif, une vingtaine d'artistes ont chanté Aznavour, Claude François ou encore Johnny Cash dans l'espoir de représenter l'Estrie à la finale québécoise, prévue cet automne à Montréal.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

À lire aussi

  • Une étoile country est née!

    Arts

    Une étoile country est née!

    Il porte le nom d'un philosophe français qui était mort et refroidi bien avant que le country exsude des plaines américaines. Pourtant, ce qui fait... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer