Fraîcheur au musée

Yves Harnois, Nathalie Bandulet, Clemz, Sandra Tremblay, Tanya... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Yves Harnois, Nathalie Bandulet, Clemz, Sandra Tremblay, Tanya St-Pierre, Philippe Aubert Gauthier, Valérie J. Gosselin et Isabelle Gilbert, comptent parmi les 21 artistes qui exposent leurs oeuvres au Musée des beaux-arts de la rue Dufferin dans le cadre du 6e Salon du printemps des artistes des Cantons-de-l'Est.

Imacom, René Marquis

André Laroche
La Tribune

(Sherbrooke) «Ça me fait capoter. Je n'avais jamais exposé, sauf au Boquébière. Et aujourd'hui, je suis ici au Musée des beaux-arts», a laissé échapper, jeudi après-midi, l'artiste Clemz devant ses lomographies accrochées aux murs de l'institution de la rue Dufferin.

«Moi, aux beaux-arts...» n'a pu s'empêcher de répéter, les yeux dans le vague, l'artiste autodidacte repéré sur l'internet par la conservatrice Sarah Boucher. «Il faut vraiment une conservatrice ouverte d'esprit pour savoir apprécier l'art avant de regarder les diplômes», souligne Clemz.

Les lomographies (de la photographie en basse qualité) de cet artiste multidisciplinaire côtoient les oeuvres de 21 autres artistes recrutés par la conservatrice pour le 6e Salon du printemps des artistes des Cantons-de-l'Est. Cette exposition se veut un tour d'horizon de la production actuelle en arts visuels dans la région.

Elle regroupe en quelque sorte les coups de coeur de Sarah Boucher.

«Je ne peux pas procéder par appel de projets, car je recevrais 500 dossiers. Cela me prendrait des mois, je n'en sortirais pas. Alors j'y vais sur invitation, selon ce que je vois dans mes visites d'ateliers ou d'expositions ou selon les propositions que je reçois à mon bureau», explique la jeune femme.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer