• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Et si Jacques Cartier découvrait le Canada aujourd'hui ? 

Et si Jacques Cartier découvrait le Canada aujourd'hui ?

Francis Vachon et Jeff Boudreault... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Francis Vachon et Jeff Boudreault

Imacom, Jocelyn Riendeau

Marie-Christine Bouchard

Marie-Christine Bouchard
La Tribune

En 1535, Jacques Cartier affronta vents et marées pour poser le pied en cette terre inconnue des Européens, qu'il nomma Canada.

Donnacona, le chef du village amérindien de Stadaconé, n'eut d'autre choix que d'accueillir les Européens venus découvrir ces terres fertiles, à la recherche d'or, de richesses et de nouveaux territoires à conquérir.

 

Une rencontre entre deux cultures aussi différentes ne se fait pas sans heurt, bien évidemment.

Mais attention!

S'il s'agit d'un récit aussi historique qu'intéressant, il se trouve qu'il est un peu trop réaliste pour intéresser une bande de cinq joyeux lurons cinq comédiens aux idées éclatées, aux talents divers, aux envies folles de s'amuser et de faire rigoler tous ceux qui viendront se poser devant eux, le temps d'une soirée.

L'auteur et comédien Jeff Boudreault a donc réinventé cette historique épopée.

De A à Z.

Et c'est ainsi qu'est née La folle odyssée de Jacques Cartier, une pièce de théâtre qui sera présentée au Vieux Clocher de Sherbrooke tout au long du mois d'août.

Que se passerait-il si Jacques Cartier arrivait au Canada, terre encore vierge et fertile, en 2009?

«C'est une histoire dans laquelle les noms sont véridiques, et où seuls les événements ont été modifiés. On en a fait un show d'humour... déguisé en pièce de théâtre», explique en rigolant Jeff Boudreault, qui a écrit le texte et qui personnifie aussi Donnacona, le chef du village de Stadaconé, la ville de Québec d'aujourd'hui.

«Nous avons pris l'histoire de Jacques Cartier au Canada, mais nous l'avons complètement réinventée avec des images actuelles, nous en avons fait complètement autre chose», assure le comédien magogois Francis Vachon, celui qui chausse les souliers de Cartier.

Voici le résumé de cette Folle odyssée de Jacques Cartier, revue et corrigée par Boudreault et ses acolytes, Francis Vachon, Marc-François Blondin, Pierre-Alexandre Fortin et Jean-Guy Legault.

Nous sommes en 1535. Cartier monte sur son bateau pour effectuer son deuxième voyage en Amérique. Mais rien ne sera simple....

Car à Stadaconé, le chef du village, Donnacona, est déprimé. Fatigué. Découragé. Préoccupé. Et surtout, tanné que son fils reste à la maison, qu'il n'en décolle pas. Un vrai Tanguy, quoi! Même s'il a déjà beaucoup voyagé, Donnacona n'a qu'un rêve pour le tenir debout: voyager. Aller au loin. Se reposer.

Il n'y a aucun doute: l'épuisement professionnel amérindien (EPA

menace le grand chef charismatique.

Mais voilà que la visite de l'autre continent débarque. Et elle est collante!

Cette visite n'est nulle autre que Jacques Cartier lui-même!

«L'explorateur a de sérieux problèmes financiers et doit restituer, coûte que coûte, les deniers qu'il a utilisés dans les coffres. Dans notre pièce, Cartier est gambler, mégalomane et prétentieux», lance en rigolant Francis Vachon.

Quelle étiquette peut-on coller à La folle odyssée de Jacques Cartier? Est-ce un théâtre d'été? Un spectacle d'humour? Un spectacle? Une pièce de théâtre, tout simplement?

Un peu de tout ça, et rien de tout ça à la fois, assurent les comédiens.

«C'est un buffet à volonté de gags, un show d'humour déguisé en pièce de théâtre. Sur scène, ce sont cinq clowns qui s'amusent à faire les caves pendant deux heures, et qui ont du fun à le faire», s'amuse Francis Vachon.

Cette drôle d'odyssée a débuté quelque part au tournant des années 2000, alors que le Jeff Boudreault a assisté à une pièce qui parlait aussi des aventures de Jacques Cartier. Mais en plus sérieux, bien sûr.

Quelques années plus tard, le comédien se rend dans un petit restaurant très Nouvelle-France de Chambly. Il tombe amoureux illico presto de la petite salle de spectacles du resto. Et germe soudainement l'idée d'y créer une pièce de théâtre.

«Jeff a téléphoné à des comédiens qu'il connaissait et c'est ainsi qu'on s'est réunis pour créer cette pièce autogérée qui devait durer un seul été. Mais puisqu'on n'a pas perdu d'argent comme c'est le cas d'habitude avec les pièces autogérées, et même qu'on en a fait, on a décidé de poursuivre l'aventure. On est restés trois étés dans ce restaurant», soutient Francis Vachon.

Puis un jour, Véronique Cloutier débarque au restaurant. Tombe amoureuse du spectacle. Et l'achète par le biais de sa compagnie, Novem.

Depuis, les comédiens ont fait des tournées du Québec. Ont joué la pièce plus de 200 fois. Mais ne se sont jamais arrêtés en Estrie encore.

«On a très très hâte d'être à Sherbrooke», assurent Jacques Cartier et Donnacona eux-mêmes.

Dans cette aventure qui est prétexte à lancer blague après blague, les deux protagonistes principaux sont entourés de trois autres personnages sur scène, soit les Amérindiens Shaman (interprété par Jean-Guy Legault

et Ti-Poil (Pierre-Alexandre Fortin), ainsi que par le second de Cartier, Jehan Poullet (Marc-François Blondin).

Cet été, il manquera sur scène l'un des boys de l'équipe originale: le Sherbrookois Richard Turcotte,

Il y a quelques mois encore, celui-ci devait continuer d'interpréter le Shaman à la place de Jean-Guy Legault, qui assure aussi la mise en scène du spectacle.

«Richard a eu un contrat pour animer Salut Bonjour! Week-end pendant tout l'été, et on est très contents pour lui. Jean-Guy était la personne idéale pour le remplacer, parce qu'il connaît bien le spectacle. Il a toujours été le sixième gars de la meute», assure Francis Vachon.Vous voulez y aller ?

Vous voulez y aller?

La folle odyssée de Jacques Cartier

Vieux Clocher de Sherbrooke

Jeudis 6 et 13 août

Tous les vendredis et samedis du 7 au 26 août

20 h 30

Entrée : 35 $

Billetterie : 819 822-2102

 

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer