• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Les grandes chaleurs sont arrivées à Thetford Mines 

Les grandes chaleurs sont arrivées à Thetford Mines

Les Grandes Chaleurs est une comédie légère sur... (La Tribune, Jean-Charles Poulin)

Agrandir

Les Grandes Chaleurs est une comédie légère sur l'amour et le mensonge.

La Tribune, Jean-Charles Poulin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nelson Fecteau
La Tribune

(THETFORD MINES) La saison estivalenous a réservé jusqu'ici, quoi qu'en disent les spécialistes de la météo, des moments exécrables. Ce n'est un secret pour personne.

Toutefois, le secret

le moins bien gardé jusqu'à

maintenant c'est que la canicule,

le véritable été, c'est au théâtre

Les Bâtisseurs de Montagnes de

Thetford Mines qu'on le trouve.

Les Grandes Chaleurs est une

comédie légère sur l'amour et le

mensonge qui vous fera oublier

les affres des conditions météorologiques.

«Nous voulions offrir une

pièce légère, mais elle comporte

quand même ses moments de

réflexion. Elle permet de passer

quelques messages sur l'amour

entre personnes dont la différence

d'âge est importante et

sur les mensonges», d'affirmer

le metteur en scène, Germain

Nadeau.

Tellement légère, finalement,

que maintenir le rythme, laisser

rire les spectateurs et demeurer

concentrés constituent le plus

grand défi que cette pièce représente

pour les comédiens. Si bien

qu'il ne faudra pas vous surprendre

d'un fou rire contenu ou d'un

lapsus de l'un ou l'autre membre

de la distribution.

Le travail de ces derniers est

remarquable. Le fait de pouvoir

compter sur des comédiens

aguerris comble Germain Nadeau

et les spectateurs, évidemment.

«Dès la première

représentation, ils étaient prêts.

Je peux me fier sur l'équipe

qu'ils forment, une équipe forte

», déclare-t-il. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer