Les régions souhaitent un réseau d'innovation

« Avec ce manifeste, on vient dire en... (Archives, La Tribune)

Agrandir

« Avec ce manifeste, on vient dire en groupe que le développement des régions passe par la collaboration et le partage des expertises et des meilleures pratiques », explique André Métras, directeur général de Magog Technopole et signataire du manifeste.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(Sherbrooke) Magog, Lac-Mégantic et l'Université de Sherbrooke sont au nombre des 19 signataires d'un manifeste proposant l'implantation d'un réseau de hubs innovants dans chaque région du Québec afin de promouvoir et soutenir l'entrepreneuriat dans le domaine du numérique.

Le manifeste est lancé dans le cadre du 5e Forum des idées pour le Québec, qui se tient jusqu'à dimanche à Saint-Hyacinthe, et qui aborde cette année le thème du développement des régions au 21e siècle.

« Avec ce manifeste, on vient dire en groupe que le développement des régions passe par la collaboration et le partage des expertises et des meilleures pratiques », explique André Métras, directeur général de Magog Technopole et signataire du manifeste.

« On est condamnés à innover dans les régions si on veut briser les courbes démographiques et créer de la richesse, ajoute-t-il, or il se fait de belles choses partout au Québec et on pense que c'est une bonne idée de voir ce qui se fait ailleurs et de s'en inspirer plutôt que de réinventer chaque fois. »

Au départ, ceux qui se sont rassemblés pour écrire le manifeste provenaient de grandes villes comme Montréal, Trois-Rivières et Sherbrooke et c'est en visitant Magog Technopole et DigiHub à Shawinigan qu'ils se sont confortés dans leur vision de mettre en commun les bons coups et les succès pour avancer.

« Magog Technopole n'est qu'un élément du puzzle du développement économique à Magog, mais c'est un modèle d'affaires qui marche bien depuis quatre ans, estime M. Métras. Je suis plutôt fier de la route parcourue jusqu'à maintenant. On a été visité par plusieurs régions du Québec cet été. Notre modèle est tout à fait exportable, j'en suis convaincu. »

« Il faut se donner des moyens pour réaliser une véritable occupation du territoire québécois, plaide le maire de Shawinigan et président de DigiHub Michel Angers. Des pôles économiques comme Montréal et Québec sont importants, mais il faut aussi faire une place aux régions dans la nouvelle économie. (...)Les marchés sont mondiaux et nous avons tout intérêt à nous regrouper pour unir nos forces et développer des créneaux de croissance spécifiques dans chaque région.  » Parmi les signataires du manifeste se trouve également la directrice générale de la Ville de Lac-Mégantic et du Bureau de reconstruction du centre-ville, Marie-Claude Arguin, qui figure parmi les panellistes du forum avec l'ex-mairesse Colette Roy Laroche.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer