Le projet de microbrasserie reste à Cookshire-Eaton

Les travaux de construction de la nouvelle microbrasserie de Cookshire-Eaton... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les travaux de construction de la nouvelle microbrasserie de Cookshire-Eaton devraient commencer d'ici un mois, et c'est l'entreprise locale Construction Groupe Prévost qui s'occupera des travaux afin de livrer avant la fin de l'année un bâtiment industriel de 5000 pieds carrés sur la rue Pope, sur un terrain voisin de la caserne de pompiers.

« Nous nous sommes assis ensemble pour trouver un terrain d'entente et la signature du contrat devrait avoir lieu la semaine prochaine », assure Sébastien Authier, promoteur du projet de microbrasserie en compagnie de ses partenaires Émilie Fontaine, Mathieu Garceau-Tremblay et Martin St-Pierre.

Selon Sébastien Authier, la réunion de chantier devrait se tenir dès la semaine suivante afin de lancer les travaux rapidement pour que la structure d'acier soit montée pour le 1er novembre. Authier et ses partenaires espèrent ainsi éviter les dépassements de coûts reliés à des travaux hivernaux, alors que les investissements initialement prévus oscillaient autour de 3 millions $ pour des travaux estivaux qui devaient se terminer en juillet dernier. De cette somme, 1,4 millions $ venaient d'un prêt cautionné par la Ville de Cookshire-Eaton à la demande de Cookshire-Eaton Innovation.

Depuis, un regroupement de citoyens avait exigé la tenue d'un registre pour contester le cautionnement du prêt, sans succès cependant. En séance extraordinaire deux jours plus tard, certains conseillers et citoyens avaient demandé à ce que le contrat soit attribué au plus bas soumissionnaire de la seconde invitation, soit Construction Groupe Prévost.

« Lors de la première invitation du processus, il n'y avait que deux soumissionnaires, la corporation n'était pas à l'aise, reconnaît Sébastien Authier. Lors du deuxième appel, Groupe Prévost avait attendu vers la fin et n'avait pas eu le temps de compléter ses recherches pour le type de bâtiment nécessaire au projet. Il avait offert des équivalences qui ne correspondaient pas à nos besoins. Là, on s'est assis ensemble pour trouver un terrain d'entente. »

« L'entrepreneur s'est engagé à respecter les devis au coût de sa soumission initiale », confirme le maire de Cookshire-Eaton, Noël Landry, heureux que le projet prenne enfin son envol.

Construction Groupe Prévost avait déposé une soumission 100 000 $ moins élevée que l'entrepreneur d'abord sélectionné, à savoir Construction Geratek de Sherbrooke. Le contrat n'avait cependant pas encore été signé.

L'implantation à Cookshire-Eaton de cette microbrasserie permettra la création à court terme de six emplois pour le brassage la première année de quelque 120 000 litres de bière.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer