Le RONA l'Entrepôt sera converti en Réno-Dépôt

Le RONA l'Entrepôt de Sherbrooke sera converti en... (Archives La Tribune)

Agrandir

Le RONA l'Entrepôt de Sherbrooke sera converti en Réno-Dépôt, a annoncé la compagnie Lowe's.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le magasin RONA l'Entrepôt sera converti à l'enseigne Réno-Dépôt dans les prochains mois, a annoncé la compagnie Lowe's Canada.

Le magasin situé près du Carrefour de l'Estrie fera l'objet d'un vaste projet de rénovation et deviendra ainsi le 22e point de vente Réno-Dépôt au pays. Lowe's Canada n'a pas voulu chiffrer l'ampleur des investissements, mais assure qu'il « s'agit de plusieurs millions », selon Jean-Sébastien Lamoureux, vice-président aux communications et aux affaires publiques.

La conversion n'entraînera aucune diminution d'effectifs, assure M. Lamoureux.

L'annonce survient alors que le bâtiment abritant autrefois un Réno-Dépôt, non loin du RONA, est en transformation. Le commerce grande surface, qui a fermé ses portes il y a plusieurs années, a abrité par la suite le magasin Brico Max qui a cessé ses activités en août 2014.

« À l'époque il y avait un RONA et un Réno-Dépôt face à face », fait valoir M. Lamoureux pour expliquer, entre autres, la fermeture de ce dernier. Le retour de la bannière verte à Sherbrooke a maintenant pour but d'augmenter la diversité de l'offre dans la région de Sherbrooke.

« Notre analyse du marché dans la grande région de Sherbrooke nous a menés à la conclusion que compte tenu de la force déjà établie de l'enseigne RONA dans les environs, les consommateurs bénéficieraient d'une diversification accrue de l'offre en matière de rénovation résidentielle », déclare Guy Beaumier, vice-président exécutif chez Réno-Dépôt.

« L'enseigne Réno-Dépôt contribue de façon stratégique à la force du réseau de Lowe's Canada et nous sommes heureux de poursuivre l'expansion de cette enseigne avec cette nouvelle adresse à Sherbrooke. »

Ce projet comprendra la construction, la modification des palletiers et la modification de l'image de marque de l'ancien RONA l'Entrepôt.

L'échéancier de cet important investissement, dont la teneur n'est pas précisée, sera connu au cours des prochains mois.

Rapellons qu'au moment de l'achat de RONA par le géant américain, Lowe's s'engageait à conserver les bannières québécoises.

« La transformation du magasin de Sherbrooke ne veut aucunement dire que nous nions cet engagement. Les bannières RONA se portent très bien au Québec. Nous avons investi dans celles-ci dans la dernière année », affirme M. Lamoureux, précisant que Lowe's a procédé à l'ouverture de trois nouveaux magasins RONA dans les derniers mois. Avec Chloé Cotnoir




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer