• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Série Amos Daragon: un distributeur français offre 200 000 euros 

Série Amos Daragon: un distributeur français offre 200 000 euros

Gilles Bélanger, homme d'affaires et investisseur dans le... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Gilles Bélanger, homme d'affaires et investisseur dans le projet.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Crédit photo : Spectre média : Jessica GarneauJournaliste : Cut Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune

(SHERBROOKE) La lumière est visible au bout du tunnel pour le projet de série animée Amos Daragon. Le groupe IceWorks Animation, de Magog, a conclu une entente de financement d'une valeur de 200 000 euros avec le distributeur français Sunset Studio de Paris.

Ce financement aura la forme d'une avance en distribution internationale.

«C'est une grande nouvelle pour le projet Amos Daragon, car nous démontrons hors de tout doute l'attrait international de notre concept», souligne Sylvain Viau, président d'IceWorks Animation.

Omar Brahimi, de Sunset studio, est un proche collaborateur de M. Viau depuis 15 ans. Ils ont notamment produit ensemble les séries Totally Spies et Martin Mystère,

«Ce sont deux productions vendues dans plus de 150 pays et qui ne comportaient pourtant pas de prévente internationale dans leur structure de financement initiale», rappelle Sylvain Viau.

Rouvrir les discussions avec la ministre

L'étape suivante pour le projet est de rouvrir les discussions avec la ministre Dominique Anglade, qui avait refusé en juin dernier d'accorder une garantie de prêt de 2,7 millions $ au projet.

«L'absence de prévente internationale était la raison du refus de la ministre Anglade, lance Gilles Bélanger, homme d'affaires et investisseur dans le projet. Maintenant, notre intention est de retourner devant la ministre. Et bien franchement, je ne comprends même pas pourquoi le financement avait été refusé la première fois, c'était une garantie de prêt avec un taux élevé alors qu'on sait qu'il y a plusieurs compagnies internationales qui obtiennent facilement des prêts sans intérêt.»

«Et 200 000 euros ce n'est pas rien! C'est aussi 50 emplois qu'on ne veut vraiment pas laisser passer», résume-t-il.

Rappelons que le député d'Orford, Pierre Reid, s'en est pris directement en juin au ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MÉSI) du Québec, qu'il suspectait de manquer d'intérêt pour le développement des régions.

Radio-Canada a récemment accordé un délai additionnel à IceWorks pour boucler la structure financière de son projet. Le projet doit confirmer un financement complet avant le 1er décembre 2017.

Les romans jeunesse Amos Daragon de l'auteur Bryan Perro ont été vendus à plus de 2,2 millions d'exemplaires dans le monde. Ils ont été traduits en 22 langues. Bryan Perro est notamment connu en France, au Japon ainsi qu'en Russie.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer