Asbestos aura enfin son Tim Hortons

Stéphane Alary de Pétro-Canada, Yannick Lefebvre de Construction... (La Tribune, Stéphanie Girard)

Agrandir

Stéphane Alary de Pétro-Canada, Yannick Lefebvre de Construction Bertrand Dionne Inc., Bruno St-Onge, promoteur et propriétaire de succursales Tim Hortons à Warwick et à Victoriaville, Jean Roy, maire suppléant d'Asbestos, et Émilie Larochelle de Pétro-Canada, étaient tout sourire mardi dernier lors de la première pelletée de terre du nouveau Tim Hortons d'Asbestos.

La Tribune, Stéphanie Girard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(ASBESTOS) Les citoyens et la Ville l'attendaient et le souhaitaient depuis longtemps ce Tim Hortons. Les travaux ont débuté il y a quelques semaines et on prévoit l'ouverture officielle pour la fin du mois d'octobre. Avec la station-service construite conjointement, on envisage la création d'une quarantaine d'emplois.

Le Tim Hortons sera situé à l'entrée de la ville, soit à l'intersection de la route 255 et du boulevard Saint-Luc. La première pelletée de terre du chantier a eu lieu mardi dernier au grand bonheur des Asbestriens, qui pourront fréquenter l'établissement aux environs du 25 octobre.

« La localisation est parfaite, nous nous sommes souciés de l'architecture des bâtiments et de l'aménagement des lieux pour faire une belle entrée de ville. C'est pour moi un investissement d'environ 3 millions de dollars et 45 employés seront embauchés pour le restaurant et le dépanneur », souligne Bruno St-Onge, promoteur et propriétaire de Tim Hortons à Warwick et Victoriaville, en mentionnant que les échéanciers sont respectés jusqu'à présent.

Les nouveaux commerces seront ouverts 24 heures sur 24, une première à Asbestos. L'établissement avec un tel horaire le plus proche se situe à une vingtaine de minutes de route.

« Avoir 45 emplois c'est intéressant pour une ville comme la nôtre. Les industries c'est important, mais les commerces de service le sont aussi pour les emplois et le service, c'est ce qui fait vivre une ville », fait valoir Jean Roy, maire suppléant d'Asbestos.

Plusieurs chantiers

« Ça fait plusieurs années qu'on souhaite avoir un Tim à Asbestos et cette ouverture témoigne de l'effervescence économique que connaît la ville. Il y a au moins quatre ou cinq gros chantiers en cours et celui du Tim Hortons est tellement attendu que c'est seulement de lui qu'on entend parler », poursuit-il.

En effet, beaucoup de poussière est soulevée ces temps-ci à Asbestos. Une usine de prétraitement des eaux usées est notamment en construction pour le parc industriel. À l'usine de filtration, on met aussi en place un bassin de rétention. Finalement, des travaux de réfection de rues majeurs ont lieu sur la 1re avenue et sur le boulevard Olivier, deux artères très fréquentées.

De plus, à l'intersection du nouveau Tim Hortons, on élargira la rue pour permettre une meilleure circulation et encore une fois redorer l'entrée de la ville. Les travaux devraient débuter d'ici deux semaines.

Notons qu'une phase 2 pourrait suivre l'implantation du nouvel établissement à Asbestos. « On est en pourparlers avec certaines bannières qui attendent de voir l'impact de l'ouverture pour une possible collaboration », mentionne M. St-Onge, optimiste.

Les gens intéressés à rejoindre l'équipe du Tim Hortons d'Asbestos peuvent déjà envoyer leur CV au timhortonswarwick@outlook.com.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer