• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Amos Daragon: une garantie de prêt de 500 000 $ pour le projet 

Amos Daragon: une garantie de prêt de 500 000 $ pour le projet

L'homme d'affaires Gilles Bélanger fait partie d'un groupe... (Archives, La Tribune)

Agrandir

L'homme d'affaires Gilles Bélanger fait partie d'un groupe d'investisseurs privés de la région de Magog qui proposent une garantie de prêt de 500 000 $ afin de soutenir le projet de série d'animation de IceWorks qui mettrait en vedette le personnage d'Amos Daragon.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Le projet de série d'animation qui mettrait en vedette le personnage d'Amos Daragon n'est pas mort, malgré le refus du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation du Québec d'accorder une garantie de prêt de 2,7 millions $ à l'entreprise IceWorks Animation. À preuve, des investisseurs privés de la région de Magog ont décidé de soutenir financièrement la PME, cela afin d'encourager Québec à faire sa part.

À nouveau, le prolifique homme d'affaires Gilles Bélanger est impliqué dans cet effort du milieu pour créer des emplois localement. Il a annoncé mardi être en mesure, avec d'autres investisseurs locaux, de proposer une garantie de prêt de 500 000 $.

L'objectif est d'alléger le fardeau que devrait porter le gouvernement du Québec, s'il acceptait d'appuyer financièrement IceWorks.

« Pour les investisseurs et pour toutes les personnes impliquées dans le développement économique à Magog, le projet IceWorks est un pas important dans la reconversion de l'économie régionale en une véritable technopole », fait valoir M. Bélanger.

À son avis, « les 50 emplois qui seraient créés représentent des retombées majeures pour toute la population, car ils auraient pour effet d'ajouter ou de maintenir une multitude d'autres postes dans le domaine des services. »

Nouvelles données

Le député Pierre Reid, fervent défenseur du projet depuis le début, a évidemment accueilli l'offre faite par Gilles Bélanger et son groupe positivement. Il s'est assuré que l'information soit relayée aux bonnes personnes à l'intérieur du gouvernement.

« On m'a dit qu'une analyse supplémentaire sera faite à partir des nouvelles données, indique M. Reid. Il est certain que les délais sont courts parce que Radio-Canada voulait des assurances concernant la garantie de prêt avant la fin du mois. Mais tout n'est pas fini encore. »

Rappelons que Radio-Canada était prête à acheter les 26 premiers épisodes de la série d'animation imaginée par Bryan Perro, le créateur d'Amos Daragon et partenaire de Sylvain Viau. Elle désirait une confirmation qu'Investissement Québec, un organisme rattaché au gouvernement provincial, pourrait épauler le producteur.

Préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers suit le cheminement du dossier avec intérêt. Il estime que la proposition faite par Gilles Bélanger et son groupe mérite d'être étudiée sérieusement.

« Ces derniers mois, la MRC de Memphrémagog a démontré son appui au promoteur, notamment par un soutien technique offert par son équipe de développement économique. Pourquoi? Parce que la MRC considère que ce projet est porteur pour notre région par le nombre et la qualité des emplois qui seraient créés. Nous souhaitons donc qu'il puisse se concrétiser chez nous », explique M. Demers.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer