Exclusif

Le restaurant La Cage fera peau neuve

Ce sera au tour de La Cage de... (Fournie)

Agrandir

Ce sera au tour de La Cage de Sherbrooke d'arborer le nouveau visage du groupe en septembre, alors que des rénovations de plus de 1 M$ seront effectuées pour mettre le restaurant au goût du jour.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Cage de Sherbrooke fera peau neuve en prévision de la prochaine saison de hockey, a appris La Tribune.

Le restaurant situé sur la rue King Ouest devrait être fermé quelques semaines en septembre afin « d'adapter l'établissement à la réalité d'aujourd'hui », mentionne le président et chef de la direction, Jean Bédard, qui estime à plus de 1 M$ les coûts de la transformation. Les travaux devraient être terminés à temps pour le début de la saison du Canadien de Montréal, au début d'octobre.

« On va changer la configuration de l'établissement et il y a trois éléments très importants : le bar central qui est à la vue de tous et qui représente le coeur du restaurant. Des plafonds dégagés, sans avion ou autre avec un powerwall, un mur multi téléviseur le plus grand possible. Finalement, il y a des items de décoration uniques, des unités de décors spécifiques, comme une structure de bâtons de hockey, des rampes faites en bâton de baseball, etc. C'est beaucoup plus épuré comme restaurant », signale M. Bédard.

«Les gens consomment différemment aujourd'hui.»


Le changement de décor et la modernisation des équipements de cuisine s'ajoutent à la refonte du menu amorcée par le chef Louis-François Marcotte il y a un an. La Cage souhaite également ajouter bon nombre de microbrasseries québécoises à carte des bières prochainement.

« Le décor était dépassé et on avait une qualité moyenne pour la nourriture. Les gens consomment différemment aujourd'hui. On a maintenant du boeuf et du poisson frais, des sauces et des vinaigrettes faites au restaurant », illustre M. Bédard.

Si le nombre de places assises doit passer de 277 à 200 pour l'établissement de 650 mètres carrés (7000 pieds carrés), le nombre d'employés devrait quant à lui augmenter, passant de 50 à 65. La terrasse continuera de son côté d'accueillir un peu plus d'une centaine de personnes. Jusqu'ici, les rénovations effectuées dans 17 des 48 restaurants ont eu un effet fort appréciable sur l'achalandage, souligne Jean Bédard.

« C'est très, très positif. Les résultats sont le fun et on a beaucoup de succès. C'est beaucoup plus confortable et plus espacé et beaucoup mieux adapté. Ça va être très différent de ce que les clients voient actuellement, parce que ça fait presque dix ans la dernière fois qu'on a rénové à Sherbrooke. Les gens vont voir une grande différence », assure-t-il.

Parmi les nouveaux emplois, Jean Bédard indique rechercher un directeur pour la succursale de Sherbrooke afin de compléter l'équipe de gestion. La Cage de Sherbrooke, qui fait partie du Groupe Sportscene, est ouverte depuis 1988. La transformation de l'ensemble des 48 restaurants Cage aux sports de la province devrait être complétée d'ici deux ans et demi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer