Mario Roy cède son Mike's

En 31 ans, Mario Roy convient que le... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

En 31 ans, Mario Roy convient que le portrait de la restauration a radicalement changé à Sherbrooke. Il demeure néanmoins convaincu que les restaurants Mike's continueront de « tirer leur épingle du jeu ».

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Après plus de 30 ans à la tête du restaurant Mike's de la rue King Ouest, Mario Roy a décidé de passer à autre chose.

Désirant vivre d'autres expériences, le franchisé a vendu officiellement son restaurant le 29 janvier à Michel Lauzon.

« J'ai commencé dans la restauration en 1986 quand ma famille a acheté le restaurant. Je n'avais que 16 ans et je m'étais toujours dit qu'à la mi-quarantaine, j'essayerais de faire autre chose. J'avais le sentiment d'avoir fait le tour du jardin et le goût de vivre d'autres expériences ou de faire profiter d'autres personnes de mon expérience », souligne l'homme d'affaires âgé de 47 ans.

Le nouveau retraité de la restauration souligne avoir quelques projets en tête, mais se laisse quelques semaines pour fixer son choix.

« Je veux prendre quelques semaines de repos. Ce qui est sûr, c'est que je veux travailler dans le service à la clientèle, parce que c'est le contact avec mes clients qui me donnait mon gaz et que j'aimais dans la restauration. »

À cet égard, il tient à remercier les clients et les employés qui l'ont soutenu durant toutes ses années à la barre du restaurant, dont la bannière fête ses 50 ans en 2017.

« En 30 ans, on a rencontré toutes sortes de monde et ç'a été beaucoup plus positif que négatif. Parmi nos clients, certains sont devenus de très bons amis et, en 31 ans, on a vu des familles naître et grandir au restaurant. Le lien concret avec les clients et nos employés, c'est ce que j'ai aimé le plus et je veux les remercier pour ça. »

« Le meilleur candidat »

Le Mike's situé au 1705 rue King Ouest a été initialement mis en vente il y a 18 mois. Plusieurs acheteurs potentiels ont été rencontrés, mais Michel Lauzon est celui qui pourra assurer la meilleure continuité, indique Mario Roy.

« C'était selon moi le meilleur candidat qu'il y avait dans les offres qu'on a eues. Dans la restauration, c'est pratiquement du 24 heures, sept jours par semaine. Ça prend donc quelqu'un qui est passionné, qui désire mettre beaucoup d'heures et qui aime travailler et c'est ce que Michel souhaitait faire. Il devait aussi remplir les critères du franchiseur. C'est un bon candidat pour la succession et la continuité du restaurant. »

En 31 ans, Mario Roy convient que le portrait de la restauration a radicalement changé à Sherbrooke. Il demeure néanmoins convaincu que les restaurants Mike's continueront de « tirer leur épingle du jeu. »

« La compétition est beaucoup plus intense. Il y a beaucoup plus de restaurants qu'il y en avait en 1986 et beaucoup de diversification. On peut trouver tous les genres de restaurants à Sherbrooke, mais une bannière comme Mike's va toujours avoir sa place, parce qu'on a un menu varié, une ambiance familiale et qu'on demeure près des gens », résume-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer