Contrat de 7 M $ US pour Sherbrooke OEM

« L'usine va avoir une capacité de faire... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

« L'usine va avoir une capacité de faire environ 144 000 tonnes par année, ce qui en fait l'une des plus grosses usines en Amérique du Nord dans ce domaine », précise le président de Sherbrooke OEM, Alain Brasseur.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(Sherbrooke) Sherbrooke OEM vient de décrocher un contrat de 7 M$ US pour la réalisation d'une nouvelle usine de recyclage en Floride qui se traduira par la création d'une vingtaine d'emplois dans ses installations du parc industriel régional.

Le contrat octroyé à Sherbrooke OEM par Single Stream Recyclers prévoit la conception et la construction d'une usine de recyclage haute capacité située dans la région de Sarasota, au sud-ouest de la Floride. Une fois construite, celle-ci sera en mesure de traiter 50 tonnes de matières à l'heure (papier, carton, plastique, aluminium, verre, etc.), grâce à huit tris optiques et une centaine d'équipements mécaniques conçus par Sherbrooke OEM. L'usine pourra ainsi traiter 12 000 tonnes de matières par mois, ce qui représente cinq fois la capacité actuelle des installations de Récup Estrie.

« L'usine va avoir une capacité de faire environ 144 000 tonnes par année, ce qui en fait l'une des plus grosses usines en Amérique du Nord dans ce domaine », précise le président de Sherbrooke OEM, Alain Brasseur.

Le contrat prévoit que l'ensemble des équipements doit être livré au mois d'août. Sherbrooke OEM, qui compte actuellement 65 employés, prévoit l'embauche d'une vingtaine d'employés supplémentaires afin de répondre aux exigences du contrat.

« On parle de retombées de 30 000 heures en termes de design et de fabrication ici même à Sherbrooke. Et ce sont des gens de Sherbrooke qui iront procéder à l'installation en Floride », ajoute M. Brasseur.

Les emplois créés par ce contrat sont présentement affichés sur les différents sites d'emplois ainsi que sur celui de Sherbrooke OEM, a indiqué la chargée de projets, Linda Truong.

« Il s'agit d'emplois spécialisés tels qu'électrotechniciens, machinistes, mécanicien de chantier, ingénieur électrique junior, dessinateur industriel et assembleur-soudeur. Les gens qui vont nous faire parvenir leur c.v. seront contactés rapidement, car nous avons besoin de cette main-d'oeuvre à très court terme », a expliqué M. Truong.

Pour ce qui est des salaires liés aux postes en questions, Mme Truong n'a pas voulu les dévoiler, si ce n'est que pour dire que ceux-ci sont « compétitifs par rapport au secteur ».

« Beaucoup de ces postes deviendront permanents une fois le contrat terminé », ajoute-t-elle

Fondée en 1997, Sherbrooke OEM a un chiffre d'affaires de 12 à 15 M$ par année. Plus de 85 % de son chiffre d'affaires provient des États-Unis. Outre la Floride, l'entreprise réalise de nombreux projets sur la côte Est des États-Unis. Plusieurs grandes entreprises de recyclage, dont Waste Management, font partie de ses clients.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer