La croissance s'améliorera en 2017

Les perspectives économiques sont bonnes pour la région.... (123RF)

Agrandir

Les perspectives économiques sont bonnes pour la région. La croissance s'améliorera en Estrie en 2017, soutient Desjardins dans ses prévisions économiques.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les perspectives économiques sont bonnes pour la région. La croissance s'améliorera en Estrie en 2017, soutient Desjardins dans ses prévisions économiques.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) de l'Estrie devrait s'accélérer durant la prochaine année. Le rythme de l'économie régionale demeurera toutefois légèrement moins rapide que celui de la moyenne provinciale, prévoit le mouvement coopératif.

Les perspectives concernant les investissements demeureront contenues. Selon les prévisions de l'Institut de la statistique du Québec, une baisse de 3,2 pour cent est attendue à ce chapitre en 2017. Toutefois, un retour à la croissance pourrait être observé en 2018, alors que devraient débuter les travaux pour la construction du Pavillon Enfant-Soleil (centre mère-enfant) et ceux de l'urgence à l'Hôpital Fleurimont de Sherbrooke (des projets de 198 M$).

Desjardins avance que les secteurs de l'agroalimentaire, du tourisme et des technologies de l'information viendront soutenir la croissance. Le secteur forestier pourrait être du groupe, mais il faudra tenir compte des négociations dans l'industrie du bois d'oeuvre, mentionne l'analyse.

Le marché de la construction neuve est en diminution dans la région depuis le début de 2016, de sorte que le bilan pour l'année sera négatif. La tendance baissière devrait se poursuivre en 2017, mais à un rythme moins prononcé, souligne-t-on.

Taux de chômage en baisse

Le marché du travail en Estrie se redressera en 2017, alors que le taux de chômage sera en baisse. Les initiatives pour soutenir l'entrepreneuriat se poursuivent en Estrie, notamment avec l'élaboration du Quartier de l'entrepreneur à Sherbrooke.

De plus, des projets sont en cours dans les MRC, ce qui stimule l'économie régionale. On note, entre autres, le plan de développement du parc industriel de la MRC Memphrémagog, les travaux pour prolonger le réseau gazier à Asbestos et la reconstruction du centre-ville de Lac-Mégantic.

De son côté, le taux d'inoccupation des logements locatifs devrait continuer à croître pour atteindre 6,4 pour cent cette année et 6,5 pour cent en 2017, un sommet depuis 2002 (respectivement, 4,4 % et 4,7 % au Québec). La revente de propriétés existantes est en croissance depuis janvier 2016, mais un fléchissement est prévu en 2017.

Enfin, comme ce marché affiche toujours d'importants surplus, la progression du prix de vente moyen est appelée à demeurer faible en 2016. Une baisse pourrait être observée l'an prochain, et ce, à l'instar de la province.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer