American Biltrite sabre le tiers de ses GES

Un virage environnemental important a été annoncé vendredi... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Un virage environnemental important a été annoncé vendredi à l'usine American Biltrite de Sherbrooke. L'annonce a été faite conjointement par le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand (deuxième à droite) en compagnie de Valérie Sapin, directrice marketing et innovation chez Gaz Métro, du député de Sherbrooke Luc Fortin, et de Jean-Pierre Benoit, vice-président, directeur général de Produits American Biltrite.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(Sherbrooke) L'usine American Biltrite du centre-ville de Sherbrooke réduira ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 30 % au cours de la prochaine année grâce à des investissements de 1,1 M$ en partenariat avec le gouvernement du Québec et Gax Métro.

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a annoncé vendredi l'octroi d'une aide financière de 527 981 $ par l'entremise du programme ÉcoPerformance, tandis que la directrice marketing et innovation de Gaz Métro, Valérie Sapin, annonçait une aide additionnelle de 160 494 $ en soutien à un investissement de 400 000 $ de la part d'American Biltrite.

Les sommes annoncées permettront à American Biltrite de réduire sa production de GES de 1056 tonnes sur les quelque 3300 tonnes que dégage l'usine de la rue Bank chaque année. « C'est comme si on retirait 310 voitures de la circulation au centre-ville de Sherbrooke », a imagé le vice-président et directeur général de l'usine Jean-Pierre Benoit.

Concrètement, les sommes investies serviront à optimiser le réseau de production de vapeur, tant dans le procédé de fabrication que pour le chauffage des huit bâtiments de l'usine.

Le ministre Arcand a indiqué que l'aide consentie à American Biltrite s'inscrivait dans les cibles contenues dans la future politique énergétique du Québec 2030.

« Nous voulons améliorer de 15 % l'efficacité avec laquelle l'énergie est utilisée. Nous voulons réduire d'ici 2030 de 40 % la quantité de produits pétroliers consommés. Nous voulons éliminer l'utilisation du charbon thermique, augmenter de 25 % notre production totale d'énergies renouvelables et augmenter de 50 % la production de bioénergie. »

L'optimisation des procédés de combustion permettra en outre à American Biltraite de réduire sa facture de gaz naturel de 200 000 $ par année, soit l'équivalent de 25 % de sa facture totale », a indiqué Mme Sapin.

American Biltrite se spécialise dans la fabrication et la distribution de couvre-planchers pour les secteurs de l'éducation, des institutions et des hôpitaux. Implantée à Sherbrooke depuis plus de 100 ans, l'entreprise compte 230 employés comptant en moyenne 28 ans d'ancienneté.

L'entreprise caresse d'autres projets de développement de produits qui pourraient voir le jour en 2017 et qui nécessiteront l'embauche de main-d'oeuvre, a indiqué M. Benoit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer