Sherbrooke, «Haut lieu de l'entrepreneuriat au Canada»

Gilles Marcoux, un membre de l'équipe Well.inc, se... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Gilles Marcoux, un membre de l'équipe Well.inc, se réjouit de cette appropriation du centre-ville par les entrepreneurs.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Dans le cadre de sa deuxième participation à la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat (SME), Sherbrooke a été désignée « Haut lieu de l'entrepreneuriat au Canada », après avoir mis sur pied le plus grand nombre d'événements par habitant. En effet, partout à Sherbrooke, a eu lieu un total de 49 activités pour entrepreneurs en tous genres, étudiants, investisseurs, mentors et curieux.

Une dizaine de groupes scolaires, du primaire à... (Photo fournie) - image 1.0

Agrandir

Une dizaine de groupes scolaires, du primaire à l'université, ont reçu des entrepreneurs, dont Rémy Perras qui s'adresse ici à un groupe d'élèves de l'Écollectif.

Photo fournie

Bien que des événements aient eu lieu partout en ville, le Centro s'est imposé comme lieu particulièrement animé avec 22 activités, dont des portes ouvertes, trois activités reconnaissance, des formations et des activités de réseautage.

Gilles Marcoux, un membre de l'équipe Well.inc, se réjouit de cette appropriation du centre-ville par les entrepreneurs. « On sent que le Centro est de plus en plus une destination entrepreneuriale. Cette réalité sera encore davantage renforcée au cours des prochaines années avec le développement du quartier Well inc. », note-t-il.

On évalue à plus de 1700 le nombre de personnes qui ont participé aux différentes activités sherbrookoises.

Anik Beaudoin, propriétaire du Restaurant Auguste, faisait partie... (Photo fournie) - image 2.0

Agrandir

Anik Beaudoin, propriétaire du Restaurant Auguste, faisait partie des conférenciers du tout premier FailCamp de Sherbrooke. Elle y a livré l'histoire touchante de l'échec d'Augustine et sa rupture avec Danny St-Pierre.

Photo fournie

Tout au long de la SME, qui se tenait du 14 au 20 novembre, une dizaine de groupes scolaires, du primaire à l'université, en français et en anglais, ont reçu des entrepreneurs pour présenter leur métier. Les programmes spéciaux en entrepreneuriat sont de plus en plus populaires à tous les niveaux scolaires; certains élèves ont même participé à des activités de réseautage et à des conférences, en compagnie de vrais entrepreneurs.

La variété des activités a amené des rencontres improbables, de même que des découvertes d'entreprises et de produits locaux, ou encore de sources de financement et d'expertise peu connus. 

La SME a été célébrée à l'échelle internationale et, pour la huitième année consécutive, environ 10 millions de personnes de 165 pays ont pris part à 35 000 événements et compétitions dans le monde, lesquels avaient pour but d'inciter les participants à s'engager dans des activités entrepreneuriales et à entrer en contact avec des collaborateurs, des mentors, des investisseurs et d'autres intervenants potentiels, au sein de leur collectivité. 

Au Canada, plus de 400 activités étaient inscrites dans le cadre des célébrations de la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat. Sherbrooke a remporté le titre de « Haut lieu de l'entrepreneuriat », après avoir tenu 49 événements. En nombres absolus, c'est Ottawa, avec ses 74 événements, qui a remporté le titre de collectivité la plus entrepreneuriale au Canada pour une seconde année consécutive.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer