Le Marché de solidarité se rapproche des entreprises

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Marché de solidarité régionale des Amis de la Terre de l'Estrie souhaite mettre en place un service de livraison de commandes directement sur les lieux de travail de ses clients.

Les responsables du marché misent beaucoup sur cette avenue pour recruter des adhérents et donner un nouvel élan à l'organisme qui a eu dix ans cette année.

« On continue d'intégrer de nouveaux producteurs, mais le défi reste le même. Il faut développer la clientèle pour que le marché se maintienne. C'est une période cruciale, mais c'est réellement motivant », lance Jacinthe Joyal, qui arrive en poste comme coordonnatrice de l'organisme cette semaine.

Depuis un an déjà, le Marché a entrepris un virage marqué pour se renouveler alors qu'il observe une baisse régulière de son chiffre d'affaires. Même si on continue de voir arriver de nouveaux clients et de nouveaux producteurs, il n'en reste pas moins que la concurrence est plus vive qu'avant en matière d'achat local, constate Mme Joyal.

Le Marché de solidarité régionale fonctionne avec des commandes en ligne que le client vient cueillir le mercredi ou le jeudi au local du 843, rue King Ouest.

Il est fréquenté par plus de 800 clients et réunit plus de 75 producteurs, dont 80 % sont situés dans un rayon de 30 km de Sherbrooke.

Plus tôt cette année, on a mis en place un service de livraison à domicile - au coût de 7 $ pour les commandes de moins de 150 $ - qui reste toutefois marginal.

Mme Joyal voit dans la livraison en entreprise un meilleur argument puisqu'en regroupant plusieurs clients à une même adresse, il n'y aura probablement pas de frais de livraison.

Un projet pilote est d'ailleurs en cours avec les employés du Carrefour de solidarité internationale et du Conseil régional de l'environnement de l'Estrie, qui partagent un point de chute.

Le Marché de solidarité peut par ailleurs compter sur le soutien de trois stagiaires du projet Katimavik pour faire connaître le nouveau service de livraison en entreprise cet automne. Les trois jeunes femmes ont développé un concept pour promouvoir l'alimentation locale qu'elles présenteront dans des entreprises de Sherbrooke en même temps que le service de livraison du Marché de solidarité.

Outre la livraison, Jacinthe Joyal prévoit mettre sur pied à court terme une campagne de visibilité et améliorer le site de commande en ligne.

Pour plus d'informations : www.atestrie.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer