500 000 $ pour le site web de la Ville de Sherbrooke

La refonte complète du site internet de la Ville de Sherbrooke coûtera environ... (Capture d'écran)

Agrandir

Capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La refonte complète du site internet de la Ville de Sherbrooke coûtera environ 500 000 $. La Ville doit par ailleurs essuyer des dépassements de coûts de 85 000 $ pour assurer le bon fonctionnement du site jusqu'à la fin du contrat avec la firme chargée de la mise à jour des activités quotidiennes.

En janvier 2018, le site internet devrait changer complètement de visage. «Nous voulons que le site soit complètement mobile. Partout sur la planète, il y a plus de navigation à partir des appareils mobiles que des ordinateurs. C'est une tendance lourde. Nous voulons aussi réorganiser les informations pour donner une plus grande perspective citoyenne, pour que le citoyen se retrouve facilement», explique Yves Seney, directeur du Service des technologies de l'information à la Ville de Sherbrooke.

Le moteur de recherche devrait aussi être plus performant.

En ce moment, la Ville parvient à gérer une partie du contenu du site internet elle-même. Elle doit toutefois passer par un tiers pour une panoplie de mises à jour. «Pour être plus performants, nous devrons gérer le site nous-mêmes. Quand il est nécessaire de faire des modifications rapidement, l'équipe des communications n'est pas complètement autonome en ce moment. Elle doit passer par le fournisseur et nous perdons en efficacité dans les moments névralgiques.»

Plus les interactions sont nombreuses avec les citoyens sur le site internet, plus les actions à poser sont nombreuses et plus il devient coûteux de faire affaire à l'externe. La Ville embauchera donc un analyste-programmeur, dont le salaire médian est d'environ 75 000 $, pour créer une équipe web. Un analyste et deux agents de communication, déjà à l'emploi de la Ville, s'ajouteront à l'équipe.

Concrètement, la Ville investira donc 350 000 $ en 2017 et 150 000 $ en 2018 pour la refonte. Le contrat de cinq ans conclu avec l'entreprise Libéo, en 2012, était de l'ordre de 632 445 $. La banque d'heures alors constituée a été plus sollicitée que prévu, si bien qu'il ne resterait que 40 000 $ pour combler l'ensemble des travaux à effectuer d'ici janvier 2018.

«Il aurait été difficile de briser le contrat, d'aller en appel d'offres pour trouver un tiers qui ne connaît pas le système ou de faire les travaux nous-mêmes d'ici à 2018. Nous prévoyons donc que de rehausser le contrat de 85 000 $ nous permettra de nous rendre à terme», explique M. Seney.

Le site web de la Ville de Sherbrooke, dont la structure a été réalisée en 2007, compte 9000 pages et il est consulté chaque mois par plus de 85 000 personnes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer