• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > La construction en perte de vitesse depuis le début de l'année 

La construction en perte de vitesse depuis le début de l'année

La construction domiciliaire est en perte de vitesse depuis le début de l'année... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La construction domiciliaire est en perte de vitesse depuis le début de l'année par rapport à l'an dernier dans la région sherbrookoise.

Selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le nombre de mises en chantier a atteint 933 de janvier à octobre dernier dans la Région métropolitaine de recensement (RMR) de Sherbrooke.

Pour la même période l'an dernier, 1061 unités avaient été construites.

Le retard est attribuable autant à la construction de logements locatifs que des maisons individuelles. On a sorti de terre 232 maisons depuis le début de l'année 2016 à Sherbrooke depuis le début de l'année, rapporte la SCHL.

De janvier à octobre 2015, il s'était construit 263 maisons dans la RMR.

Du côté des logements, près de 800 unités avaient été construites durant les dix premiers mois de 2015. De janvier à octobre 2016, seulement 703 mises en chantier ont eu lieu.

Si on isole le mois d'octobre, on comprend que l'activité n'a pas manqué sur les chantiers. Selon la SCHL, les gens de la construction ont bâti 116 unités, contre 83 durant le même mois de 2015.

Si le nombre de maisons construites a été le même entre les deux mois, celui des logements collectifs a fait gonfler les résultats. En octobre dernier, 82 unités ont été construites, contre 50 durant le dixième mois de 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer