Soprema acquiert Benolec

Le vice-président et chef de la direction de Soprema en Amérique du Nord,... (Photo fournie)

Agrandir

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Le vice-président et chef de la direction de Soprema en Amérique du Nord, Richard Voyer, a annoncé, mardi, l'acquisition de Benolec, une entreprise située à Sainte-Julie spécialisée dans la fabrication de produits cellulosiques : des isolants thermiques et acoustiques.

« Nous sommes fiers d'accueillir Benolec dans notre société. Les valeurs de Soprema et de Benolec sont les mêmes : nous sommes deux entreprises familiales ayant à coeur d'offrir des produits de qualité et un service humain à nos clients », déclare M. Voyer.

Selon le président de Benolec, Normand Carbonneau, cette transaction s'est conclue de manière toute naturelle, les deux entités ayant comme priorité la fabrication d'un produit de première qualité tout en offrant un service à la clientèle hors pair. « Se joindre au groupe SOPREMA fournira des ressources complémentaires à Benolec afin de poursuivre sa mission et d'atteindre son plein potentiel », ajoute M. Carbonneau.

Même si Benolec fait maintenant partie du groupe Soprema, l'entreprise continuera de fonctionner comme à l'habitude pour les clients et les marchés qu'elle dessert. On ne prévoit donc aucun changement à la structure actuelle.

Depuis quelques années, Soprema Canada a la volonté de bonifier son offre et d'étendre son expertise à d'autres domaines que l'étanchéité, notamment par la production d'isolants à haute performance énergétique et à faible répercussion environnementale. L'objectif est de rassembler une gamme complète de produits qui convient à tous les types d'applications afin de créer des bâtiments durables et avec une empreinte écologique réduite.

« Avec sa nouvelle usine de fabrication de polyisocyanurate, nous démontrons bien cette volonté, puisque celle-ci est en voie d'obtenir la certification Leed Or.

L'acquisition de Benolec vient donc s'inscrire dans cette vision de diversification écoresponsable », continue M. Voyer.

Utilisée pour l'isolation des murs et du grenier, la fibre de cellulose est un produit naturel fabriqué à partir de papier recyclé. Son aspect écologique et sa qualité reconnue et éprouvée ont naturellement poussé la multinationale vers cette technologie. Il faut noter que Soprema est familiarisée avec l'isolation soufflée puisqu'elle possède déjà des usines de fabrication de fibre de cellulose en Europe.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer