Des bijoux d'ici aux American Music Awards

Les bijoux de Sonia Zalesack, une artisane de... (Photo fournie)

Agrandir

Les bijoux de Sonia Zalesack, une artisane de Cookshire-Eaton, seront distribués aux artistes en nomination et aux présentateurs de la cérémonie des American Music Awards.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Qu'ont en commun Drake, Rihanna, Adele, Justin Bieber et Beyoncé? Ils recevront tous un bijou Mousseline, fabriqué par une artisane de Cookshire-Eaton, lors de la cérémonie des American Music Awards qui se déroulera le 20 novembre à Los Angeles, en Californie.

En tout, une centaine de bijoux seront distribués aux artistes en nomination et aux présentateurs de la soirée glamour. Des colliers, des bracelets et des boucles d'oreille fabriqués à la main par Sonia Zalesack, qui s'inspire de la nature pour créer.

« J'ai été contactée par l'organisation et c'est avec un grand plaisir que j'ai accepté de fournir des bijoux pour les sacs cadeaux que toutes les vedettes présentes recevront lors de l'événement, comme c'est la tradition tous les ans », se réjouit celle qui a fondé Mousseline en 2014.

« Seulement 40 compagnies ont été choisies cette année pour y participer. Faire partie d'un tel événement va me donner une visibilité accrue, car plusieurs vedettes parlent de leurs cadeaux sur les différents réseaux sociaux », explique Mme Zalesack, qui fournit les bijoux gratuitement en échange de cette grande visibilité.

«Les hommes pourront offrir le bijou à une des femmes de leur vie.»


Les créations de Mousseline sont fabriquées à partir de bois, d'écorce, de lichen, de mousse, de cocottes, de fleurs, de plumes et de fougères cueillis au Québec, principalement dans la région. L'artisane achète certaines composantes, comme les chaînes et les bulles de verre. En tout, huit modèles de bijoux seront emballés et envoyés aux American Music Awards. Chacun en recevra un. Des bijoux au féminin puisque Mousseline se concentre sur cette clientèle.

« Les hommes pourront offrir le bijou à une des femmes de leur vie, soit leur conjointe ou leur fille », souligne la créatrice.

Celle qui travaille normalement seule à la confection de ses colliers fougère, résine ou terrarium se fera aider par deux complices pour la période de travail intensive qui s'amorce. « Ma mère et ma bonne amie me donneront un coup de main durant les trois prochaines semaines afin que tout soit prêt pour la grande soirée », conclut Mme Zalesack.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer