• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Des travailleurs d'ACM Composites fabriquent les bâtons de Price et Montoya 

Des travailleurs d'ACM Composites fabriquent les bâtons de Price et Montoya

Carey Price... (Archives Le Droit)

Agrandir

Carey Price

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Les gardiens de but du Tricolore, Carey Price et Al Montoya pourront dormir sur leurs deux oreilles. La quinzaine de travailleurs rappelée chez ACM Composites de Drummondville en début de semaine s'affairent à leur fabriquer suffisamment de bâtons pour terminer la saison.

D'ici le 16 décembre, les quelques travailleurs rappelés (ils étaient 150 au départ) produiront 3000 bâtons de gardiens de but de marque CCM-Reebok développés selon une technologie qui est propre à ACM. Cela permettra à CCM-Reebok de fournir des bâtons à ses 150 clients de la LCH, de l'AHL et de la LNH et d'aller en soumission afin de trouver un autre fournisseur pour la saison prochaine.

Cette nouvelle est bonne pour les sportifs qui n'auront pas à changer cette pièce d'équipement en cours de saison, certes, mais elle est aussi bonne pour la communauté drummondvilloise qui voit l'échéancier de fermeture et de faillite de l'entreprise être prolongé.

« Je sais qu'il y a des gens qui préparent des offres. Il semble que le volet composite de l'entreprise soit rentable, c'est le volet sport qu'il l'était moins. Espérons que le syndic recevra des offres intéressantes. On m'a dit que l'entreprise comptait sur un bon bassin de travailleurs, c'est un atout important pour d'éventuels investisseurs », explique le maire de Drummondville, Alexandre Cusson.

Rappelons qu'ACM a annoncé la mise à pied de quelque 150 travailleurs la semaine dernière à ses usines de Drummondville et Saint-Germain-de-Grantham. Après plusieurs mois à vivre des difficultés financières et à mettre en oeuvre un plan de redressement qui n'a pas obtenu les résultats escomptés l'entreprise a mis la clé dans la porte.

Cette décision des propriétaires d'ACM a causé des ennuis à CCM-Reebok qui ont besoin de temps pour se trouver un nouveau fournisseur de bâtons de gardiens de but de ce type.

Pekka Rinne des Predators de Nashville, Marc-André Fleury des Penguins de Pittsburgh, Ryan Miller des Canucks de Vancouver, Steve Mason des Flyers de Philadelphie, ainsi que Braden Holtby des Capitals de Washington font partie des gardiens qui jouent avec des bâtons fabriqués à Drummondville.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer