Sherbrooke 5ville entrepreneuriale canadienne

Au cours de prochaines années, la Ville de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Au cours de prochaines années, la Ville de Sherbrooke développera Well inc., le quartier de l'entrepreneur.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La ville de Sherbrooke a fait une impressionnante remontée au sein du palmarès des plus importantes villes entrepreneuriales au Canada.

Sherbrooke se place au cinquième rang des meilleures villes entrepreneuriales canadiennes, et au tout premier rang au Québec. L'an dernier, Sherbrooke occupait le 11e rang canadien parmi toutes les villes de plus de 150 000 habitants, note la Ville de Sherbrooke.

Ce palmarès annuel est produit par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante pour le Financial Post.

Le palmarès tient compte de 14 indicateurs, dont le niveau d'optimisme des entrepreneurs, les perspectives de croissance, la croissance économique et les différentes réglementations en vigueur.

« Ce palmarès est extrêmement réjouissant. Il démontre que les villes en périphérie des grands centres, comme Sherbrooke, savent se démarquer et attirer des entrepreneurs », lance le maire Bernard Sévigny.

« Avec Well inc., le quartier de l'entrepreneur que nous développerons au cours des prochaines années, Sherbrooke pourra encore mieux tirer son épingle du jeu en matière d'entrepreneuriat. »

Des logements pour jeunes adultes avec déficience

Des logements locatifs abordables destinés à de jeunes adultes vivant avec une déficience intellectuelle ou physique sont maintenant disponibles à Sherbrooke.

Le complexe comprend deux immeubles de six logements chacun entièrement adaptés aux besoins de ces clientèles, annonce l'entreprise Les Habitations Michel Lapierre 3 qui célèbre son inauguration officielle.

Il s'agit du premier projet du genre dans l'arrondissement Fleurimont et le troisième complexe portant le nom de Michel Lapierre dans la région, souligne-t-on.

Ces logements supervisés offrent un milieu de vie dynamique et enrichissant pour ses occupants. Les deux immeubles ont été construits dans un secteur boisé et leur design architectural avec façade en bois et pierre leur donne un cachet particulier, précise un communiqué de presse.

Chaque résidence est dotée d'une petite salle communautaire et située près des services de transport en commun.

Par l'entremise de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) et de la Société d'habitation du Québec (SHQ), les gouvernements du Canada et du Québec ont versé plus de 840 000 $ pour la construction de ces deux immeubles.

Un montant de 24 000 $ a été consenti par le Bureau de l'efficacité et de l'innovation énergétiques du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles afin que les bâtiments répondent aux normes de certification Novoclimat.

Pour sa part, la Ville de Sherbrooke a versé 342 000 $ pour la réalisation du projet.

Une aide financière additionnelle de plus de 206 000 $, répartie sur cinq ans et assumée à 90 pour cent par la SHQ et à 10 pour cent par la Ville de Sherbrooke, permet aux locataires de bénéficier du Programme de supplément au loyer. Ainsi, ils ne débourseront pas plus de 25 pour cent de leur revenu pour se loger, note-t-on.

Ce projet a bénéficié d'un important soutien financier de Michel Lapierre et de la Fondation Han-Logement.

L'organisme Han-Logement est responsable des Habitations Michel Lapierre 3.

Il s'agit d'un organisme sans but lucratif, dont la mission est d'améliorer les conditions d'habitation des personnes handicapées et des aînés dont les revenus sont modestes.

Depuis 2002, cet organisme a contribué à la construction de 72 logements abordables dans la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer