• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Manpower prévoit un recrutement modéré d'ici la fin de 2016 

Manpower prévoit un recrutement modéré d'ici la fin de 2016

Les employeurs de la région pensent modérer le... (123RF)

Agrandir

Les employeurs de la région pensent modérer le rythme de recrutement au cours des derniers mois de 2016.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les employeurs de la région pensent modérer le rythme de recrutement au cours des derniers mois de 2016.

Selon les résultats de l'enquête de la firme Manpower sur les perspectives d'emploi, 17 pour cent des employeurs comptent recruter des travailleurs au cours du prochain trimestre (d'octobre à la fin de décembre). Toutefois, 13 pour cent prévoient réduire leurs effectifs au cours de ce même trimestre.

De plus, des employeurs interrogés, 67 pour cent n'envisagent aucun changement et 3 pour cent n'ont toujours pas fixé leurs intentions en matière de dotation pour le trimestre à venir.

«Une fois les données corrigées des variations saisonnières, la prévision nette d'emploi pour les Cantons de l'Est s'établit en fait à 7 pour cent, ce qui représente une perte de 10 points par rapport au taux transmis pour le trimestre précédent», a précisé Brenda Gauvin, du bureau de Manpower à Brossard.

«Il s'agit également d'un recul de 12 points par rapport à l'an dernier. Le rythme de recrutement devrait donc être relativement modéré pour les prochains mois. »

Les gains d'emplois à l'échelle nationale s'annoncent aussi modestes pour le quatrième trimestre, a pour sa part communiqué Darlene Minatel, vice-présidente des opérations et comptes stratégiques de Manpower Canada.

«Il est difficile d'ignorer l'impact du faible cours du pétrole sur l'économie. Nous constatons toutefois certains secteurs plus prometteurs», analyse-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer