MicroBio s'active à compléter la phase de validation

Après plusieurs mois de recherche et développement, MicroBio... (123RF)

Agrandir

Après plusieurs mois de recherche et développement, MicroBio Solutions s'active à compléter la phase de validation de marché de son assainisseur alimentaire via le développement de partenariats commerciaux,

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Après plusieurs mois de recherche et développement, MicroBio Solutions s'active à compléter la phase de validation de marché de son assainisseur alimentaire via le développement de partenariats commerciaux, grâce à une première ronde de financement menée par Sherbrooke Innopole ainsi que l'Accélérateur de création d'entreprises technologiques (ACET).

Créée en 2014, la jeune entreprise issue de l'ACET a développé une plateforme technologique unique, destinée à répondre aux défis de la sécurité alimentaire. En instance de brevet international, cette plateforme est basée sur la combinaison synergique de molécules actives.

La technologie désinfectante de grade alimentaire permet de combattre un large spectre de bactéries, virus et moisissures, selon la direction de MicroBio Solutions. Le produit est inodore, incolore, sans goût, non corrosif, biodégradable et sécuritaire, ajoute-t-on.

L'assainisseur alimentaire a été développé à partir de la plateforme technologique de MicroBio Solutions qui a obtenu une autorisation de Santé Canada pour être utilisé directement sur les aliments et surfaces de travail en contact avec ceux-ci.

Il se métabolise facilement par le corps humain et ne représente aucun danger pour la santé et sécurité au travail, précise-t-on.

À cette étape d'amorçage, l'entreprise de Sherbrooke travaille à mettre en place des partenariats stratégiques avec des clients potentiels de l'industrie de la transformation alimentaire pour son produit phare, l'assainisseur concentré.

MicroBio Solutions a obtenu un financement de Sherbrooke Innopole, via le fonds Amorçage, en syndication avec le fonds ACET Capital.

La jeune entreprise, actuellement basée à l'Institut interdisciplinaire d'innovation technologique (3IT) de l'Université de Sherbrooke, bénéficie de l'accompagnement de l'ACET, conjointement avec Sherbrooke Innopole.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer