• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Construction et pavage Portneuf a des projets pour Drummondville 

Construction et pavage Portneuf a des projets pour Drummondville

Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, voit d'un... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, voit d'un bon oeil ce nouvel investissement de Construction et pavage Portneuf.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Construction et pavage Portneuf envisage de construire une nouvelle usine de fabrication du bitume tout juste à côté du site d'enfouissement de Saint-Nicéphore. Il s'agit d'un projet évalué à 3 millions $.

Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, voit d'un bon oeil ce nouvel investissement qui créera une offre supplémentaire en matière d'asphaltage dans la région. Il s'ajouterait à Pavage Drummond et Sintra qui sont présentes sur le territoire depuis un bon moment déjà.

« Ce n'est pas que nous payons trop cher, au contraire, nos fournisseurs font du bon travail et nous payons généralement moins cher qu'ailleurs au Québec. Cela dit, c'est toujours bon de la compétition et ce sera générateur de retombées économiques et d'emplois », affirme le politicien.

L'entreprise, dont le siège social est à Saint-Marc-de-Carrières, a franchi toutes les étapes nécessaires afin d'obtenir son permis de construction des instances drummondvilloises. Vu son champ de compétence, elle devra maintenant obtenir l'approbation du ministère de l'Environnement.

« Nous avons fait nos devoirs, nous avons permis au dossier de cheminer et nous soumettons maintenant le tout à une autorité compétente en la matière », signifie M. Cusson.

Même si la nouvelle usine est projetée pour être construite dans un secteur industriel, loin des résidences, elle obtient de l'opposition des gens du secteur, ceux-là mêmes qui s'étaient inscrits contre l'agrandissement du dépotoir, il y a quelques années. Ces derniers redoutent les odeurs nauséabondes et les risques d'une telle industrie pour les gens habitant dans les environs.

À ce sujet, le maire Cusson se fait rassurant. Il faut dire que les deux usines déjà en place ne font que bien peu de vague et que ce troisième joueur sera soumis à des règles encore plus strictes.

« La nouvelle usine doit être équipée des nouvelles technologies et utiliser les méthodes les plus récentes. Nous avons également adopté un projet de règlement qui nous permettrait d'ajouter des normes afin de limiter les impacts sonores et visuels, le cas échéant », ajoute-t-il.

Le gouvernement du Québec devrait rendre une décision au cours des prochains mois. Les propriétaires de Construction et pavage Portneuf ont préféré ne pas commenter le dossier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer