Le Provigo Galt Ouest sera reconstruit

Lourdement endommagé par un incendie en juillet dernier,... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Lourdement endommagé par un incendie en juillet dernier, le marché Provigo de la rue Galt Ouest sera finalement reconstruit. Des travaux de décontamination sont en cours depuis le début de la semaine afin de débarrasser l'immeuble de la présence d'amiante avant la démolition. Aucune date de réouverture n'a encore été arrêtée.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le marché Provigo de la rue Galt Ouest qui a été la proie des flammes en juillet dernier sera finalement reconstruit.

Sa propriétaire Liette Fauteux a confirmé jeudi ce qu'elle avait laissé entendre à La Tribune la semaine dernière, à savoir que son commerce allait survivre à l'incendie qui l'a lourdement endommagé dans la nuit du 17 au 18 juillet dernier. Celle-ci n'était toutefois pas en mesure de dire si son commerce allait être rénové ou reconstruit.

Or, dans un bref communiqué émis jeudi, Mme Fauteux a confirmé que les expertises menées à la suite du sinistre commandaient une reconstruction du bâtiment plutôt qu'une rénovation. « C'est avec une vive émotion que je peux aujourd'hui confirmer que le magasin Provigo Liette Fauteux sera reconstruit », a déclaré Mme Fauteux

Pour ce qui est des échéanciers entourant la reconstruction, Mme Fauteux n'était pas en mesure jeudi d'offrir quelque précision que ce soit.

« Une entreprise d'une telle envergure nécessite plusieurs mois, il est encore trop tôt à ce moment-ci pour que je puisse m'avancer sur une date précise », a-t-elle exprimé.

Selon ce que La Tribune a pu constater jeudi, des travaux de décontamination sont déjà commencés à l'intérieur de la bâtisse. Alors que l'immeuble était relativement accessible depuis l'incendie, de nouvelles mesures de sécurité ont été érigées au cours des derniers jours afin d'empêcher l'accès au bâtiment.

La firme de décontamination actuellement en charge des travaux a fait installer des toiles sur lesquelles on peut lire : « Amiante Danger » et où l'on met en garde les occupants de l'immeuble à « ne pas respirer les poussières. »

Outre les affiches invitant les clients à se rendre dans les autres marchés Provigo de Sherbrooke, aucune affiche n'indique encore que le commerce sera reconstruit.

Afin de pallier l'absence de cette épicerie dans le quartier universitaire, Provigo a annoncé la mise sur pied d'un service de navette gratuit à l'intention des étudiants. Celle-ci sera en service tous les lundis, à compter de 16 h 30, et ce, « pour les prochains mois », indique le communiqué émis par le service des relations publiques de Loblaw.

Jointe en fin de journée, Mme Fauteux a indiqué que les salaires des employés touchés par le sinistre ont été assumés depuis l'incendie et que ceux-ci seront rappelés au travail dès que la bâtisse sera à nouveau accessible.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer