Une nouvelle vie pour l'édifice Haroon de Victoriaville

Nancy Capistran, Marguerite Bourgeois et Félix-Antoine Matteau ont... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Nancy Capistran, Marguerite Bourgeois et Félix-Antoine Matteau ont fait l'acquisition de l'édifice Haroon au centre-ville de Victoriaville.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) Nancy Capistran, Marguerite Bourgeois et Félix-Antoine Matteau, regroupés sous l'appellation Gestion les 3 mousquetaires, ont acquis l'édifice Haroon, bâtiment patrimonial du centre-ville de Victoriaville. Ils comptent notamment transformer les lieux en un restaurant.

« Nous avons formé cette compagnie pour rassembler nos compétences et les mettre au service de l'entreprise. Notre première mission fut de faire l'acquisition de cet immeuble qui date de 1946. Nous avons comme seconde mission de redonner une deuxième vie à ce magnifique bâtiment », explique Mme Capistran.

Dès cet automne, Mme Capistran installera le siège social de son entreprise Altitude Altitude ressources humaines au deuxième étage de l'édifice. Pour ce qui est du restaurant, qui occupera le rez-de-chaussée, il faudra attendre jusqu'en 2017, le projet nécessitant la réalisation de plus importants travaux de réfection et d'aménagement. On prévoit y faire travailler une quinzaine de personnes.

Le projet d'acquisition et de rénovation du bâtiment propriété de la famille de Ken Haroon, qui furent, à une certaine époque, des commerçants prospères est évalué à environ un demi-million $. Il s'agit d'un deuxième bâtiment historique du centre-ville de Victoriaville à changer de mains au cours des derniers mois. Les hommes d'affaires Guy Aubert et Max Sévégny ont récemment acheté l'hôtel Grand Union afin de le restaurer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer