La Fromagerie du presbytère grandit encore

Depuis quelques mois, l'entreprise dirigée par Jean Morin... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Depuis quelques mois, l'entreprise dirigée par Jean Morin effectue une percée en Ontario et l'aventure s'annonce prometteuse.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Saint-Elizabeth-de-Warwick) Si tout se passe comme prévu, la Fromagerie du presbytère procédera à un troisième et dernier agrandissement du bâtiment qu'il occupe sur la rue Principale de Sainte-Élizabeth-de-Warwick cet automne. Cette expansion fera passer le presbytère de 700 à tout près de 1000 mètres carrés (7500 à 10 500 pieds carrés) et servira à l'affinage des fromages à pâte molle.

« On n'a plus le choix, on est rendu trop à l'étroit dans nos activités de production, nos installations actuelles ne nous permettent plus de poursuivre notre expansion », confirme le propriétaire de la Fromagerie, Jean Morin.

La nouvelle construction servira principalement à la fabrication du brie et du Laliberté. Il donnera aussi un peu plus de place pour l'affinage du Bleu d'Elizabeth. M. Morin tient à préciser que l'église achetée et aménagée au cours de la dernière année sert, quant à elle, à la production des fromages à pâte ferme, dont le Louis d'Or et le Pionnier. « Il reste encore beaucoup de place dans l'église, mais on n'y fabrique pas le même type de fromage », précise-t-il.

La Fromagerie investira un demi-million de dollars afin de procéder à l'agrandissement. Ceci lui permettra de poursuivre sa croissance évaluée à environ 20 pour cent par année. Depuis quelques mois, l'entreprise effectue une percée en Ontario et l'aventure s'annonce prometteuse.

« Nous venons de ratifier des ententes avec des chaînes qui comptent entre 25 et 30 magasins et qui ont des départements réservés aux produits artisanaux. C'est vraiment très intéressant. Nous n'avons pas encore la production nécessaire pour permettre une présence soutenue dans les grandes chaînes », explique-t-il.

D'autres projets, deux nouveaux fromages

Jean Morin nous a habitués à toujours voir un coup à l'avance et il ne fait pas exception dans la situation du presbytère. Il n'y a plus de place sur le terrain du presbytère pour un nouvel agrandissement, mais la famille Morin aurait les yeux sur une autre propriété de Sainte-Elizabethdont elle se garde bien d'en dévoiler publiquement les détails.

« On sait où on s'en va, mais on ne le dit pas tout de suite. Il y a de beaux projets dans l'air et oui, on veut rester à Sainte-Elizabath. C'est chez nous ici », signifie-t-il.

De l'espace, la Fromagerie en aura besoin, d'autant plus qu'on est à développer deux nouveaux fromages, dont un qu'on aimerait lancer cet automne, juste à temps pour la Balade gourmande. M. Morin travaille notamment sur un fromage à pâte molle à croûte lavée de type Munster.

« On marche sur un fil de fer avec celui-là, c'est assez délicat à fabriquer et on espère être en mesure de trouver la recette qui nous convient bientôt. Les fromages de type Munster ont pas mal de nez », explique-t-il. 

La Fromagerie du presbytère continue, par ailleurs, à inviter la population à déguster ses produits tous les vendredis soir de l'été. Vendredi dernier, pas moins de 4000 personnes ont participé à l'événement spécial au profit de la Fondation de l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska. C'est dix fois la population de Sainte-Élizabeth.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer