• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Pousser la magie un peu plus loin du « Coeur villageois » 

Pousser la magie un peu plus loin du « Coeur villageois »

La Ville de Coaticook invite les visiteurs à pousser la... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

La Ville de Coaticook invite les visiteurs à pousser la magie un peu plus loin dans le cadre de l'initiative Coeur villageois. Bertrand Lamoureux, maire de Coaticook, Raynald Drolet conseiller et président du comité Coaticook Coeurs villageois, et Julie Sage, agente de développement touristique, accompagnent Alain Larouche de Tourisme Cantons-de-l'Est.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Coaticook) La Ville de Coaticook a dévoilé jeudi une nouvelle initiative touristique en lien avec sa récente accréditation de « Coeur villageois », décernée par Tourisme Cantons de l'Est. Afin de bonifier l'expérience vécue par les visiteurs et la population en général, la municipalité a choisi de miser sur le potentiel enchanteur de l'endroit en lançant son nouveau concept.

« Le comité de Coeur villageois a décidé de pousser la magie encore plus loin », mentionnait en conférence de presse Julie Sage, agente de développement touristique à la MRC de Coaticook. Celle-ci tenait un grand bol de samares d'érables argentés, des « ailes de fées » que les visiteurs sont invités à aller chercher au bureau d'information touristique, avant de les lancer à l'eau en faisant un voeu.

Deux endroits de prédilection sont proposés pour l'activité, soit la passerelle du pont suspendu ou le pont de la rue Child surplombant le ruisseau Pratt, où l'on a également dévoilé officiellement une nouvelle oeuvre d'art publique. La sculpture, représentant une fée, est une création de l'artiste Eric Guay réalisée dans le cadre du partenariat entre la Ville de Coaticook et l'organisme Rues principales.

Afin de bien incarner la maxime des Coeurs villageois, « Ici, on étire le temps », les résidents et les touristes sont également invités à explorer différents trajets pour mieux connaître les attraits patrimoniaux de Coaticook. Ce n'est pas un hasard si le nouveau concept touristique amène les visiteurs à sillonner la ville plutôt qu'à s'attarder à certaines attractions en particulier.

« De plus en plus, en tourisme, la tendance est de faire vivre une expérience », dit Alain Larouche, directeur général de Tourisme Cantons de l'Est. « Si les visiteurs ont marché dans le centre-ville, dans le coeur villageois, ils vont se rappeler une journée mémorable. Ce qui ajoute à l'expérience de Foresta Lumina, c'est l'expérience de la communauté. »

L'accréditation Coeur villageois misant sur la relation entre visiteurs et visités, Alain Larouche s'est dit heureux de constater toute la mobilisation de la communauté de Coaticook dans les dernières années. « Coeur villageois vise à assister les communautés dont on sait qu'elles ont un bon potentiel pour accueillir les visiteurs. La culture d'accueil de Coaticook était déjà présente, et quand on voit ce que c'est en train de devenir, avec le centre-ville décoré et toute cette communauté animée, c'est fantastique. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer