Magog Technopole prépare la relève

La nouvelle directrice générale adjointe de Magog technopole,... (Photo fournie)

Agrandir

La nouvelle directrice générale adjointe de Magog technopole, Céléna Dubuc.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Accumulant les succès depuis son arrivée à la tête de l'organisme Magog technopole, André Métras se prépare malgré tout à passer le flambeau à une plus jeune.

Par la voie d'un communiqué, Magog technopole a en effet annoncé l'embauche d'une directrice générale adjointe qui, éventuellement, succédera à M. Métras. La nouvelle venue se nomme Céléna Dubuc. Elle occupait jusqu'à récemment le poste de spécialiste du développement des affaires chez Mitacs.

« On veut voir venir les coups, alors on se prépare en conséquence, affirme le directeur général de l'organisme magogois. En plus, notre organisation tourne à plein régime. L'arrivée de cette nouvelle ressource est bienvenue. »

Approchant la soixantaine, André Métras n'a pas l'intention de quitter le navire au cours des toutes prochaines semaines. Il évoque plutôt un départ dans un horizon de 12 à 18 mois.

« On regardera comment les choses évoluent, confie M. Métras. Je ne connais pas l'avenir. Pour l'instant, je suis totalement dévoué à mon organisation et je suis très, très motivé. Mais Céléna s'appropriera peu à peu des portions de ma tâche avec le temps. Je vais me préparer progressivement à la retraite. »

Avant son départ, le grand patron de Magog technopole souhaite continuer à faire progresser des dossiers qui lui tiennent à coeur, dont celui de la place Tourigny, piloté par l'homme d'affaires Gilles Bélanger.

Traînant un déficit, Magog technopole serait néanmoins capable de se permettre l'embauche d'une nouvelle ressource. « Cette embauche était prévue à notre budget. On contrôle la situation au plan budgétaire. »

Céléna Dubuc détient une maîtrise en médecine nucléaire et radiobiologie. Par ailleurs, elle complète présentement un doctorat en pharmacologie à l'Université de Sherbrooke.

« Je suis très heureuse de me joindre à Magog technopole, assure Mme Dubuc. J'ai très hâte de relever de nouveaux défis avec cette jeune et dynamique équipe. J'espère pouvoir mettre à profit mon expérience pour aider les entreprises associées à l'organisme à réaliser leur plein potentiel. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer