• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Un projet de 11 M $ au parc industriel pour 300 emplois 

Un projet de 11 M $ au parc industriel pour 300 emplois

Le terrain convoité par l'entreprise manufacturière spécialisée dans... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Le terrain convoité par l'entreprise manufacturière spécialisée dans la transformation de produits de plastique et de caoutchouc est situé à l'intersection du boulevard Industriel et de la rue Robert-Boyd. -

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Un nouveau terrain a trouvé preneur dans le parc industriel de Sherbrooke. Le lot de 36 165 mètres carrés, voisin de Mésotec sur la rue Robert-Boyd, permettrait l'implantation d'une entreprise manufacturière spécialisée dans la transformation de produits de plastique et de caoutchouc. Les investissements liés à cette implantation sont estimés à près de 11 M$.

Les élus municipaux ont entériné la vente du terrain pour un montant de 389 135 $ lors de la plus récente séance du conseil municipal. L'offre d'achat est toutefois conditionnelle à l'approbation, par la division de l'urbanisme des permis et de l'inspection, du plan d'implantation des élévations architecturales et du plan d'aménagement du projet.

À la Ville de Sherbrooke, on mentionne que cette approbation n'a toujours pas été donnée puisque le dossier est toujours à l'étude.

300 emplois

Tant Sherbrooke Innopole que la conseillère du district concerné, Annie Godbout, rapportent que le dossier est confidentiel. Il n'a pas été possible d'identifier l'entreprise manufacturière qui s'installerait dans le parc industriel. On sait néanmoins que le projet doit permettre la rétention de 300 emplois à Sherbrooke. La compagnie qui achète le terrain, une compagnie à numéro dont l'adresse est située à Kirkland et dont le président est Joseph Broccolini, prévoit louer le bâtiment de 12 832 mètres carrés qu'elle construira.

Selon la lettre d'intention d'achat, le début de la construction est prévu vers le 18 août si toutes les approbations sont obtenues.

Le sommaire décisionnel de la Ville de Sherbrooke stipule que toutes les activités de l'entreprise manufacturière auront lieu à l'intérieur du bâtiment, incluant l'entreposage. Aucune incidence environnementale dépassant les normes municipales n'est prévue et le projet est conforme à la règlementation en vigueur.

À noter que le propriétaire du terrain devra aménager une zone tampon de dix mètres le long de la limite sud du lot acquis. Il disposera de douze mois à compter de la signature de l'acte de vente pour commencer la construction et devra avoir terminé les travaux dans un délai maximum de 18 mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer