• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > L'UMQ fait le bilan auprès du Consulat américain à Montréal 

L'UMQ fait le bilan auprès du Consulat américain à Montréal

Vicky May Hamm... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Vicky May Hamm

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Des représentants de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) se sont entretenus avec la consule générale des États-Unis à Montréal vendredi.

La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, et le maire de Shawinigan, Michel Angers, devaient faire le bilan auprès de Nina Maria Fite de la première mission économique organisée par l'UMQ dans l'état de New York en mai dernier où s'étaient déplacés les maires, dirigeants d'entreprises et responsables de développement économique des villes de Magog, d'Alma, de Drummondville, de Gatineau et de Shawinigan.

« C'est elle qui nous a invités pour savoir les principales conclusions qu'on en tirait et savoir comment elle pouvait être utile. De mon côté, j'ai parlé de l'école nationale en sécurité intégrée qui commencera cet automne à Magog et d'un partenariat avec l'Université d'Albany où on avait été bien accueilli en mai et qui a démarré il y a un an son programme de Homeland security », relate Mme Hamm.

Le trio a également discuté des pistes d'action pour renforcer le rôle et le leadership de municipalités en matière de développement économique, particulièrement sur la scène internationale. Les administrateurs de l'UMQ souhaitent que cette rencontre mène à une collaboration accrue entre le Consulat général des États-Unis à Montréal et le milieu municipal québécois, notamment sur le plan économique.

« Au Québec, on a vécu les mêmes difficultés économiques que plusieurs villes américaines, qui sont des villes monoindustrielles, qui ont vécu un déclin qui ont dû diversifier et reconvertir leur économie. On cherche des solutions pour s'aider à le faire, que ce soit en investissant en recherche et développement ou autres », explique la mairesse de Magog.

Vicki May Hamm et Michel Angers indiquent que les mairesses et les maires se retrouvent de plus en plus en ligne de front pour assurer la prospérité de leur communauté et de leur région et qu'ils contribuaient, par leur leadership, à développer des milieux de vie propices à l'investissement et à la création d'emplois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer