• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > Marché immobilier: des prix en hausse de 3,2 % à Sherbrooke 

Marché immobilier: des prix en hausse de 3,2 % à Sherbrooke

Le prix de vente des maisons a augmenté... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Le prix de vente des maisons a augmenté de 3,2 pour cent à Sherbrooke, par rapport à la même période en 2015.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Dans l'ensemble, les activités du marché immobilier conservent un rythme sain à Sherbrooke, avec une augmentation des prix de vente à la hausse, soit de 3,2 pour cent, par rapport à la même période en 2015. En effet, le prix médian pour l'agrégat des différents types de propriétés dans la région atteint désormais 240 343 $.

Voilà les conclusions de l'Étude sur le prix des maisons et l'Étude sur les prévisions du marché de Royal LePage publiées ce mercredi.

« Le segment d'acheteurs le plus actif dans la région présentement est composé de jeunes familles issues de la génération X et Y. Ces dernières font l'acquisition de leur première propriété, tandis que les baby-boomers vendent leurs maisons afin de réduire leurs engagements financiers », explique Jean-François Bérubé, dirigeant-propriétaire, Royal LePage Évolution.

L'Étude montre qu'à Sherbrooke, le prix médian des maisons de plain-pied a connu une légère hausse de 0,3 pour cent au cours du deuxième trimestre, pour s'établir à 211 249 $. Le prix des maisons à deux étages a connu une augmentation considérable de 6,0 pour cent par rapport à la même période en 2015, pour s'établir à 280 030 $.

Du côté des ventes, les maisons à deux étages ont connu une augmentation considérable de 8,8 pour cent, due à la demande à la hausse provenant des jeunes familles. Les ventes de maisons de plain-pied ont quant à elles diminué de 7,6 pour cent.

« Sur le terrain, on constate des délais de ventes importants, notamment pour les propriétés de moyen et de haut de gamme, qui se traduisent en un ralentissement des activités immobilières à Sherbrooke. La bonne nouvelle est que les nouvelles générations d'acheteurs tendent vers l'achat de ces catégories de propriétés, qui assurément permettra au marché immobilier de se rééquilibrer, » ajoute M. Bérubé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer