Équipement sanitaire Drummond acquiert Prodec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le propriétaire d'Équipement sanitaire Drummond, François Pelletier, s'est porté acquéreur de l'entreprise soreloise Prodec, un autre joueur du domaine de la distribution de produits et d'équipements spécialisés pour l'entretien.

Fondée à Sorel en 1956, Équipements sanitaires Prodec possède, depuis quelques années, son usine de fabrication de produits d'entretien à Granby.

Cet ajout stratégique permettra à l'entreprise drummondvilloise d'augmenter sa compétitivité, mais aussi de bénéficier de la synergie du groupe, pour étendre son offre par des solutions toujours mieux adaptées aux besoins de sa clientèle.

«Tout est en place pour relever de beaux défis. La possibilité d'allier notre approche globale à celle d'un fabricant expérimenté me laisse entrevoir un avenir prometteur. Nous aurons la possibilité d'offrir des produits ciblés dans des niches pointues afin de toujours maximiser le rendement. Faire bénéficier nos clients de solutions innovantes basées sur de meilleures pratiques et être proactifs afin de répondre à leurs besoins par des solutions innovantes, c'est cela que nous attendons de cette acquisition», ajoute M. Pelletier

Les deux entreprises entretenaient des liens d'affaires depuis de nombreuses années déjà. Leurs propriétaires sont des membres fondateurs du Groupe Dissan, un important regroupement d'achats pancanadien créé en 1991. Ce regroupement détient aujourd'hui un pouvoir d'achat de plus de 100 millions$ annuellement.

Croyant fortement à la qualité des produits fabriqués par Prodec, M. Pelletier s'est fait distributeur des produits fabriqués par l'entreprise de Sorel au fil des ans. «Ce lien m'a permis non seulement de reconnaître la qualité des produits fabriqués par Prodec, mais aussi de reconnaître les valeurs de cette organisation. C'est ce qui me permet de poursuivre, dans un esprit de confiance, le travail remarquable de cette entreprise», mentionne M. Pelletier.

Les anciens propriétaires, Paul Sasseville et Pascale Leclerc, n'étant pas mûrs pour la retraite, continueront d'oeuvrer au sein de l'organisation. Les entreprises poursuivront leurs activités au même endroit et conserveront l'ensemble de leurs effectifs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer