Le restaurant ferme ses portes au Président

Incapable de s'entendre avec ses employés, l'Hôtel Le Président fermera comme... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Incapable de s'entendre avec ses employés, l'Hôtel Le Président fermera comme prévu les portes de son restaurant.

La direction de l'hôtel avait avisé les 24 employés de la cuisine le 6 mai dernier qu'elle mettrait fin définitivement aux services de restauration, de banquets et de buffet de type « américain » à compter du 30 juin, supprimant du même coup leur emploi.

Même si plusieurs séances de conciliation ont eu lieu depuis entre l'employeur, qui avait laissé entendre que la décision n'était pas finale, et les Teamsters, le syndicat chargé de représenter les employés de l'hôtel, celles-ci n'ont pas suffi à sauver la vingtaine d'emplois.

« Les négociations sont très difficiles », a convenu mercredi le porte-parole syndical, Stéphane Lacroix, qui trouve la situation « malheureuse ».

À La Tribune, des employés avaient mentionné qu'il s'agissait « d'une surprise pour tout le monde », puisque rien ne laissait présager une telle décision. Aucune explication n'avait d'ailleurs été fournie aux employés par le directeur de l'établissement, Éric Faust.

Ce dernier n'a pas retourné l'appel de La Tribune, mercredi.

La convention collective des quelque 60 travailleurs de l'Hôtel Le Président est échue depuis novembre 2015. Les Teamsters souhaitent que le salaire de ses membres soit augmenté pour rattraper l'écart salarial avec les travailleurs de l'industrie hôtelière de la région.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer