Charles Bombardier primé à New York

L'ingénieur Charles Bombardier, petit-fils de Joseph-Armand Bombardier et... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

L'ingénieur Charles Bombardier, petit-fils de Joseph-Armand Bombardier et étudiant au doctorat à l'Université de Sherbrooke, a reçu le prix « The Most Innovative Person in Industrial Design » lors du 10e Sommet de l'innovation et de l'entrepreneurship à New York.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'ingénieur Charles Bombardier, petit-fils de Joseph-Armand Bombardier et étudiant au doctorat à l'Université de Sherbrooke, a joint les rangs de personnalités comme l'homme d'affaires Bill Gates en recevant le prix « The most innovative person in industrial design » lors du 10e Sommet de l'innovation et de l'entrepreneurship à New York.

Le résidant d'Hatley a reçu ces grands honneurs récemment au siège des Nations unies à New York pour l'incubateur qu'il a créé, Imaginactive, un organisme sans but lucratif. L'organisme réunit environ 25 designers de partout dans le monde et vise à faire émerger des idées.

Originaire de Valcourt, Charles Bombardier est devenu tout récemment administrateur à l'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ).

Il poursuit ses études au doctorat à l'UdeS et s'intéresse aux meilleures pratiques qui peuvent optimiser le processus créatif. En parallèle, il a démarré à la faculté de génie un laboratoire de recherche, où il supervise des étudiants.

Charles Bombardier se passionne pour le domaine du transport, mais les idées développées dans ce laboratoire touchent d'autres sphères d'activités.

Ultimement, elles pourraient prendre la forme de prototypes qui se retrouveront dans le futur studio de création, qui sera construit sur le campus principal de l'institution. « On essaie de déborder et de travailler avec les facultés d'administration, de médecine », illustre l'ingénieur de 42 ans.

Le doyen de la faculté de génie, Patrik Doucet, est son directeur de recherche.

« Il y a des J.-A Bombardier qui existent autour de nous, si on peut mettre à contribution l'université, l'ingéniosité des ingénieurs, tout ce monde-là... L'ACET peut ensuite les reprendre et créer des entreprises. Ma vision, c'est de sortir des concepts avec lesquels les étudiants créent des projets de fin de baccalauréat, et au bout de la ligne, quand ils finissent leur bac, ils créent une entreprise », dit-il au sujet du démarrage d'entreprises effectuées en collaboration avec l'ACET (Accélérateur de création d'entreprises technologiques).

« C'est un laboratoire à idées », souligne Patrik Doucet. Et un filtre, renchérit Charles Bombardier.

« On valide aussi si les gens sont intéressés. On a beau avoir la meilleure idée de la terre, si personne n'en veut... C'est pour ça qu'on essaie de tester le marché pour voir si les gens sont intéressés avant d'investir... »

Depuis trois ans, Charles Bombardier a produit 200 concepts qui ont été publiés. « Normalement, dans le futur, je vais avoir un meilleur ratio d'idées qui va se rendre à la production. »

Charles Bombardier a commencé à travailler à 16 ans pour Bombardier. Au fil des ans, il a entre autres été chargé de projets et coordonnateur de produit au sein de l'entreprise, avant de décider de mener ses propres projets.

« Je voulais démarrer mes propres affaires », précise le petit-fils de l'inventeur de la motoneige.

Charles Bombardier n'a pas connu son grand-père, celui-ci étant décédé avant sa naissance. Jusqu'à quel point est-il une source d'inspiration pour lui?

« Il a créé l'entreprise, et j'ai grandi dedans. Ça m'inspire de voir tous les succès... Ça me rappelle toujours que quelqu'un l'a démarrée, et ça a commencé avec une idée. Tout part d'une idée. Si je peux avec mes idées, qu'il y en ait une seule qui crée une entreprise et qui devienne de cette grosseur-là, ce serait hors de mes espérances, mais c'est ça qui me motive : créer de la richesse, de la valeur, avec des idées. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer