« Redonner à Lawrenceville un lieu de rencontre »

L'ancien magasin général de Lawrenceville sera démoli pour... (La Tribune, Vincent Lambert)

Agrandir

L'ancien magasin général de Lawrenceville sera démoli pour laisser place à un café-bistro.

La Tribune, Vincent Lambert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vincent Lambert
La Tribune

(Lawrenceville) L'ancien magasin général de Lawrenceville deviendra éventuellement un café-bistro avec l'aide de la Coopérative d'initiative et d'Entrepreneuriat de Lawrenceville (CIEL).

Présentement, le village de Lawrenceville n'a pas de lieu pour socialiser, outre la quincaillerie. Le café-bistro a « toujours été le grand projet de la Coopérative même si elle a un mandat de favoriser toutes les initiatives de développement et de mieux-être de la population du village », explique Édith Fournier, trésorière de la CIEL.

« L'idée, c'est de redonner à Lawrenceville un lieu de rencontre où des gens pourront aller prendre un café ou discuter de la pluie et du beau temps. L'objectif, c'est de développer une formule qui ferait qu'une telle initiative soit viable », explique Michel Carbonneau, président de la CIEL et maire du village.

La CIEL croit qu'il serait mieux de démolir le magasin général et de reconstruire une nouvelle bâtisse au même endroit pour faire place au café-bistro. Cet endroit est « un lieu central dans le coeur du village et qui est près d'un bord de rivière magnifique », déclare M. Carbonneau. « Ce projet va favoriser la socialisation entre les gens », soutient-il.

L'une des problématiques reliées à ce projet est que le sol de l'ancien magasin général est contaminé. C'est donc la raison pour laquelle la CIEL travaille sur ce dossier depuis environ cinq ans.

« Le processus a été tellement long que pendant ce temps, l'immeuble s'est détérioré et a finalement été abandonné », souligne M. Carbonneau. Même si la CIEL a obtenu une subvention de près de 55 000 $ du Ministère de l'Environnement pour décontaminer le sol, il est possible qu'elle ne l'utilise pas.

« Les délais, si on passe par la subvention, sont beaucoup plus longs », déclare le maire de Lawrenceville. La décontamination du sol de l'ancien magasin général pourrait donc se faire à l'intérieur d'un budget de la CIEL. En fait, parce que la bâtisse sera probablement démolie, la CIEL ferait appel à une excavation et à une personne accréditée pour attester la décontamination du sol.

Des comédiens en visite

Afin de recueillir des fonds pour le projet du café-bistro, la Coopérative organise le 18 juin prochain à l'église Saint-Laurent de Lawrenceville une soirée avec les comédiens Réal Bossé et Sylvie Moreau. Les gens pourront donc les rencontrer et même assister à une joute d'improvisation où des élèves de l'école secondaire l'Odyssée seront en action. Cette soirée est nécessaire « pour pouvoir mettre un pied devant l'autre », assure M. Carbonneau.

À noter qu'il est possible de soutenir les initiatives de la CIEL le 18 juin prochain ou bien à partir de maintenant au BMR de Lawrenceville ou au Marché Compagnat.

Au rythme où vont les choses, un jeune couple du village pourrait s'occuper de l'administration du futur café-bistro, lui qui a déjà ce type de commerce à Sherbrooke. Ce projet, qui respectera l'architecture de Lawrenceville, permettra, comme

le mentionne M. Carbonneau, de donner un souffle nouveau au village.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer