• La Tribune > 
  • Affaires 
  • > BRP a investi plus de 35 M$ pour moderniser ses installations 

BRP a investi plus de 35 M$ pour moderniser ses installations

L'inauguration des locaux modernisés de BRP a eu... (Photo fournie)

Agrandir

L'inauguration des locaux modernisés de BRP a eu lieu jeudi à Valcourt en présence de membres de la direction de la compagnie, dont André Bombardier, Laurent Beaudoin et José Boisjoli.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La compagnie BRP a investi plus de 35 millions $ au cours des trois dernières années pour la modernisation de ses installations valcourtoises.

Le manufacturier a tenu sa troisième assemblée générale annuelle jeudi à son Centre de développement de produits de Valcourt, profitant de l'occasion pour inaugurer ses installations de recherche et développement nouvellement rénovées.

C'est dans ces locaux que l'entreprise conçoit ses futurs produits Ski-Doo, Sea-Doo et Can-Am. L'inauguration a eu lieu en présence du président émérite du conseil d'administration, Laurent Beaudoin, et du vice-président du conseil, André Bombardier.

Plus de 600 ingénieurs, techniciens et professionnels travaillent au Centre de développement de produits de Valcourt, en collaboration avec les trois autres centres de recherche et développement de pointe de BRP dans le monde, mentionne l'entreprise dans un communiqué de presse.

« Depuis l'invention du système de traction barbotin-chenille par notre fondateur, Joseph-Armand Bombardier, en 1935, notre personnel à Valcourt a obtenu plus de 750 demandes de brevet. Grâce à ces nouvelles installations à la fine pointe de la technologie, nous pouvons même nous attendre à accélérer la cadence », dit José Boisjoli, président et chef de la direction. « Je me dois de féliciter tous ceux qui ont participé à l'aménagement de ce nouveau centre de développement. Nous sommes tous très fiers de la qualité du travail accompli. »

Les produits des trois autres marques de BRP - Lynx, Evinrude et Rotax - sont conçus dans ses centres de recherche et développement en Finlande, aux États-Unis et en Autriche, précise-t-on.

Bénéfice net de 111 M$

La compagnie rapporte par ailleurs un bénéfice net de 111 millions $ au premier trimestre de l'année financière 2017, en hausse de 28 millions $ par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Lors de la période de trois mois terminée le 30 avril dernier, BRP a affiché des revenus de 929,9 millions $, en hausse de 3,5 pour cent comparativement à la même période de l'année précédente.

BRP attribue l'augmentation des revenus à une fluctuation favorable de 40 millions $ des taux de change, essentiellement en raison de l'appréciation du dollar américain et de l'euro par rapport au dollar canadien.

José Boisjoli, président et chef de la direction de BRP (TSX:DOO), estime que les résultats financiers du premier trimestre sont conformes aux attentes de la compagnie et correspondent à ses perspectives.

En appel

Par ailleurs, condamnée la semaine dernière aux États-Unis à verser 19,5 millions $ en dommages-intérêts à son concurrent américain Arctic Cat pour violation de brevets, BRP a décidé de porter la cause en appel.

Le constructeur des véhicules récréatifs Ski-Doo, Sea-Doo et Can-Am estime que ce verdict rendu le 1er juin dernier par une cour fédérale de district du sud de la Floride est « sans fondement ».

Un jury en était alors venu à la conclusion que BRP avait enfreint deux brevets liés à un dispositif de sécurité dont la principale fonction est de prévenir les accidents de motomarine.

« Les brevets, c'est très technique et il y a énormément place à l'interprétation, a expliqué José Boisjoli. On savait que la cause serait difficile puisqu'elle était devant un jury. »

Arctic Cat faisait valoir que plus de 151 000 motomarines Sea-Doo des années 2009 à 2015 sont concernées.

Selon M. Boisjoli, l'appel se déroulera devant un juge, qui fait fréquemment appel à des experts avant de rendre une décision, ce qui, à son avis, devrait permettre à l'entreprise québécoise de mieux faire valoir ses arguments. Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer